Mali Web

Mali Web

Selon une récente enquête réalisée par la Fondation Friedrich Ebert Stiftung : – 66,2% des sondés font confiance à Dioncounda Traoré – Plus de 75 % veulent aller aux élections après le retour des réfugiés et déplacés

Si le président de la République par intérim, Pr Dioncounda Traoré, était candidat à la prochaine élection présidentielle, dont la date du premier tour est annoncée pour le 7 juillet prochain, il n’y a aucun doute qu’il remporterait  largement les suffrages des électeurs.  Ce constat ressort d’une enquête d’opinion que vient de réaliser, du 13 au 20 février 2013, la Fondation Friedrich Ebert Stiftung. Dans ce document intitulé « Que pensent les Maliens ?

Candidature ADEMA à la présidentielle de 2013 : 19 candidats en lice dont 7 anciens ministres et 2 maires

Le Comité exécutif de l’ADEMA-PASJ a, lors de sa réunion ordinaire du mercredi 13 mars 2013, planché sur les dossiers des candidats – au nombre de 20 – à la candidature du parti à la présidentielle du 7 juillet prochain. A l’issue de ladite rencontre, deux commissions ont été constituées : la première pour le dépouillement des dossiers et la seconde chargée de jouer les bons offices.

Après 8 jours à la Sécurité d’Etat (SE) : Transféré à la Brigade d’Investigation Judiciaire (BIJ) , Boukary Daou présenté aujourd’hui devant le procureur

Arrêté le 6 mars dernier pour avoir publié la lettre ouverte d’un certain «Capitaine Touré» protestant contre les avantages accordés au capitaine Amadou Haya Sanogo par le Président de la République par intérim, Pr Dioncounda Traoré, le Directeur de publication du journal « Le Républicain » Boukary Daou sera présenté aujourd’hui au Procureur. Il a passé le week-end dans les locaux de la Brigade d’Investigation Judiciaire après plusieurs jours dans les locaux de la Sécurité d’Etat.

Le Forum Samsung à Cape Town innove : Les soins à travers un camion médicalisé fonctionnant avec de l’énergie solaire, une bibliothèque virtuelle et un tableau numérisé pour les élèves

Ce n’est plus une nécessité de se déplacer pour bénéficier des soins. Samsung vient de le prouver à travers  son  modèle, c’est-à-dire  un camion ambulant médicalisé, fonctionnant à l’énergie solaire. Cela a été révélé aux journalistes au cours de la journée média  du forum à Cape Town. Cette innovation de la société coréenne entre dans le cadre de l’atteinte de l’objectif cinq millions de personnes à travers les centres de santé solaires alimentés d’ici 2015.

Elections au plus tard le 31 juillet 2013 : Redonner de la valeur au respect de la parole donnée et de la parole d’honneur !

Le slogan «Merci à la France, Merci au Tchad, Félicitations à nos braves combattants sur la ligne de front» ne peut qu’être un leitmotiv bien heureux pour nous, puisque les actions salutaires de ces différents acteurs, sur fond de la baraka dont notre pays jouit, nous permettent d’invoquer avec sérénité la seconde mission exclusive de la transition, à savoir l’organisation des élections crédibles, transparentes et équitables. L’échec à un examen ne saurait se justifier par le manque de temps du candidat encore moins par sa volonté de ne pas rendre une copie bâclée.

Le calendrier scolaire 2012-2013 : Une pagaille sans pareille

Certainement que la gestion de l’école est à l’image des autres secteurs publics du pays caractérisée par la confusion. En effet, au niveau du secondaire les compositions se font en désordre. Ainsi, pour cette année scolaire certaines académies feront trois trimestres tandis que d’autres n’en feront que deux. Sans aucune considération, les Directeurs d’académie dans certains cas se comportent comme des pachas avec son corollaire d’arrogance et de mépris.

A propos de l’arrestation de Boukary Daou : L’alibi de l’état d’urgence

Les journalistes ne sont pas au-dessus des lois, oui, ils ne sont non plus au-dessous des lois. Alors les journalistes sont des sujets des lois, lorsque quand c’est le président de la République qui tente de justifier la détention illégale d’un journaliste, l’on comprend que nous devrions continuer à nous battre pour la liberté de la presse au Mali. Mais à y voir de près, il ne pouvait en être autrement quand on comprend toute la logique de l’histoire.

Nouveau parti crée par le députe Konimba Sidibé : Le Mouvement pour un destin commun (Modec)

En apprenant que l’Honorable Konimba Sidibé a démissionné du Parena le 06 mars dernier, alors qu’il était membre fondateur de cette formation politique, nous avons voulu en savoir plus. C’est ainsi qu’il nous a accordée une interview exclusive au cours de laquelle il a annoncé la création de son nouveau parti dénommé «Mouvement pour un destin commun » (Modec). Vous venez de démissionner du Parena. Peut-t-on en savoir les raisons ?

Pollution de l’environnement : Le Centre d’Odontostomatologie s’illustre

 Depuis quelques mois, il y a une pratique qui semble se pérenniser aux alentours du centre d’odontostomatologie de Bamako Coura. En effet, les puisards de ce grand bâtiment, de surcroît un centre hospitalier, ne parviennent plus à contenir les eaux usées provenant dudit service. Pourquoi, depuis un bon moment, les alentours de cette structure sont spoliés par les eaux usées en toute impunité ? Où sont les responsables de ce service de santé ? N’ont-ils pas jusqu’ici compris que la santé va de pair avec l’hygiène ?

Organisation d’élections génerales : Le réseau APEM dénonce la marginalisation de la société civile

Le Réseau ONG d’Appui au Processus Electoral au Mali (APEM) a organisé, samedi dernier, à son siège à l’ACI 2000, une conférence de presse. Objectif : dénoncer la marginalisation des organisations de la population malienne sur l’état des préparatifs des futures élections afin que les intervenants puissent respecter leur engagement. Ladite conférence était présidée par Ibrahima Sangho, Président du Réseau APEM. Il avait à ses côtés, la secrétaire exécutive du réseau, Mme Koné Djénéba Diarra, le chargé à la communication, Dramane Diarra.

Primaires à l’Adema : Dramane Dembélé, le bon choix du moment et de l’avenir

En vue d’être le porte-étendard de l’Adéma Pasj pour la présidentielle de juillet prochain, l’enfant de Ségou, le chouchou des jeunes ambitieux, Dramane Dembélé a déposé le lundi 11 mars au siège du parti à Bamaco-coura son dossier de candidature. Accompagné pour la circonstance par des parents, amis et connaissance, l’ancien leader estudiantin n’a pas voulu faire beaucoup de commentaires. Il a surtout souhaité bonne chance au candidat de son parti afin de pouvoir relever les nombreux défis qui attendent notre pays.

Sans les élections au Mali : Rien ne sera plus comme avant

Le Mali est un pays compliqué, particulier et le mot adéquat pour le définir ne serait qu’une anomalie. Le puissant entrepreneur Amadou Haya Sanogo, au centre de scandales de nature politique et militaire, est une anomalie. Les politiciens de la vieille génération qui se présentent dans l’arène politique et qui ont fait coulé le Mali sont une anomalie. Les scandales passés et  récents comme l’affaire Boucary Daou, Dioncounda Traoré, Bhm/Waic ou encore les avantages accordés à un putschiste et son clan.

Visite du parti socialiste francais au Mali : Revitaliser les liens de coopération avec l’ADEMA-PASJ

Le Bureau Exécutif National du parti Adema-PASJ a reçu vendredi dernier, à son siège, la visite d’amitié du premier secrétaire du Parti Socialiste français, Harlem Désir, accompagné du Premier secrétaire du Parti Socialiste sénégalais, Ousmane N’Diaye. Les deux hôtes et leur délégation ont été accueillis par le président par intérim du parti Adema-PASJ, Ibrahima N’Diaye en présence de plusieurs cadres du parti.

Situation sociopolitique : Le Réseau APEM fait le diagnostic

C’est ce samedi 16 mars 2013 que le réseau ONG d’appui au processus électoral au Mali (APEM) a organisé une conférence de presse à son siège sis à Hamdallaye ACI 2000. Animée par le Président du réseau Ibrahima Sangho en compagnie du chargé de communication Dramane Diarra et la secrétaire exécutive Mme Touré Djénéba Diarra, la conférence a regroupé les partenaires techniques et financiers du réseau et les hommes de média.