Mali Web

Mali Web

Les élections en juillet 2013 ? La mauvaise volonté des acteurs

Sur un financement d’un milliard de FCfa octroyé par le PNUD, la société civile n’a reçu  que 130 millions de francs. Une marginalisation dont est victime la société civile en l’occurrence  le Réseau d’Appui au Processus Electoral APEM. C’est ce qui ressort de la conférence de presse animée à son siège,  samedi dernier.  Le président du Réseau,  Ibrahima Sangho, était  en présence, d’Abderrahmane Diarra et de Djénéba (tous deux membres de l’organisation).

Les élections en juillet 2013 ? La mauvaise volonté des acteurs

Sur un financement d’un milliard de FCfa octroyé par le PNUD, la société civile n’a reçu  que 130 millions de francs. Une marginalisation dont est victime la société civile en l’occurrence  le Réseau d’Appui au Processus Electoral APEM. C’est ce qui ressort de la conférence de presse animée à son siège,  samedi dernier.  Le président du Réseau,  Ibrahima Sangho, était  en présence, d’Abderrahmane Diarra et de Djénéba (tous deux membres de l’organisation).

Trois questions à Jean Antoine Samaké SG du M.R.SPN de la Police Nationale : «Que le ministre prenne ses responsabilités »

-    Maliba Info : Pourquoi la création de ce mouvement et maintenant ? Jean Antoine Samaké : je vous remercie de m’avoir donné cette occasion pour éclairer les maliens. C’est dans le souci de faire face aux multiples problèmes du Groupement Mobile de la Sécurité (GMS-MO) et de toute la police que ce Mouvement  a vu  jour. Vous n’êtes pas sans savoir que depuis les évènements du 22 Mars, la police connais de sérieux problèmes surtout  avec la SPN.

Trois questions à Jean Antoine Samaké SG du M.R.SPN de la Police Nationale : «Que le ministre prenne ses responsabilités »

-    Maliba Info : Pourquoi la création de ce mouvement et maintenant ? Jean Antoine Samaké : je vous remercie de m’avoir donné cette occasion pour éclairer les maliens. C’est dans le souci de faire face aux multiples problèmes du Groupement Mobile de la Sécurité (GMS-MO) et de toute la police que ce Mouvement  a vu  jour. Vous n’êtes pas sans savoir que depuis les évènements du 22 Mars, la police connais de sérieux problèmes surtout  avec la SPN.

Promotions à titre exceptionnel : Le syndicat national des Commissaires de police veut porter plainte

C’est le grand remue-ménage au sein de la Police nationale suite au décret accordant des grades supérieurs à des policiers dont la plupart sont pour des syndicalistes avec des niveaux d’études assez bas. Le Président de la République, Chef suprême des Armées et président du Conseil national de la sécurité (CNS) aurait-il ainsi décidé de cautionner le désordre au sein de la Police nationale ?

Construction de logements sociaux : Les coopératives d’habitat à la recherche de partenaires pour le financement de leur projet

L’Union des sociétés coopératives de construction immobilières du Mali (Ucoocima BTP) a tenu la semaine dernière à  son siège à Badialan I, la 7eme session ordinaire de son conseil d’administration.  Les administrateurs se sont penchés sur les voies et moyens permettant aux membres des coopératives de bénéficier de parcelles. Ils ont aussi abordé les questions liées au financement de projets d’habitat et la mise en place d’une caisse d’épargne pour les coopératives d’habitation.

Avec un pouvoir tortionnaire et liberticide : La démocratie malienne prend du plomb dans les ailes

Le monde nous observe, mais les tortionnaires ne démordent pas. Encore une fois la presse est victime d’abus du pouvoir, avec la caution du Président par Intérim qui, par méconnaissance des textes, fait fausse route. On n’est pas en mathématiques, le professeur Dioncounda Traoré s’est planté au lieu de prendre en compte les conseils idoines que les professionnels du métier lui auraient prodigués. Qui viendra sauver le Mali ?