Mali Web

Mali Web

Libération des policiers : Quand Siméon  interpelle Dioncounda

Libération des policiers : Quand Siméon interpelle Dioncounda

Quelques semaines après sa libération, l’ex- secrétaire général du syndicat de la Police nationale (SPN), Siméon Kéïta, est sorti hier de son silence pour demander au gouvernement de transition à travers son président, Dioncounda Traoré,  à « prendre des dispositions idoines pour faciliter la libération de leurs camarades syndicalistes toujours détenus pour des motifs non avérés ». Cet appel  a été fait hier jeudi  à l’occasion d’une conférence de presse organisée par le SPN  en collaboration avec la CSTM.

Ibk-Cherif de Nioro  et Amadou Haya Sanogo : Trois capitaines dans un même bateau

Ibk-Cherif de Nioro et Amadou Haya Sanogo : Trois capitaines dans un même bateau

Porté à la tête du pays par le soutien de taille du chérif de Nioro et le chef militaire, le désormais général Amadou Haya Sanogo, IKB aura du mal à se défaire  de ces deux  leaders « religieux et militaire » pour mener à bien librement sa mission. Avec cet appui, tout porte à croire que leur présence dans les sphères de l’Etat sera marquée. Et nous acheminons vers le scénario de Triumvirat.

Mali : le mythe de la démocratie, tombeur de l’etat, est suppose renaitre de ses cendres ! Les jeux sont faits, les Maliens ont élu leur nouveau Président !

Entre deux maux, nous avons choisi le moindre et il nous reste maintenant à assumer, chacun, nos choix : l’élu qui a fait le choix de diriger ce pays et nous, qui avons fait de lui le nouveau dirigeant de notre Mali. Que vaut une démocratie sans opposition, sans contre-pouvoir, une démocratie reléguée à une fonction purement alimentaire ? Nous savons qu’il ne peut y avoir de démocratie sans repenser une société malienne conservatrice et réfractaire à tout changement, hormis matériel.

Crise au sein du CNJ Mali : Le Ministre de la jeunesse pointé du doigt par le clan Oumar Maïga

Crise au sein du CNJ Mali : Le Ministre de la jeunesse pointé du doigt par le clan Oumar Maïga

« Nous allons  très prochainement occuper nos bureaux de gré ou de force. Le Ministre de la jeunesse et des sports sera le seul responsable des conséquences », c’est en ces termes qu’Oumar Maïga, le président du bureau issu du congrès extraordinaire du 19 mai  2012, a  exprimé la détermination de son équipe à déloger les membres du bureau sortant, dirigé par Abdoulaye Touré qui occupe le siège du CNJ avec la complicité du Ministre de la jeunesse et des sports.

Drame au site d’orpaillage de Saramale Bougoufie (Kangaba) : Une sexagénaire se tue en tombant dans un puits

Il était certainement écrit quelque part que Dame Massaran Traoré ne retournerait plus chez elle en quittant son domicile le mardi 27 Août 2013 pour se rendre au site d’orpaillage de Saramalé Bougoufié. En effet, elle est tombée dans le puits dont elle avait la charge de tirer la puisette. Son front littéralement écrabouillé atteste de la puissance du choc reçu, à la suite duquel elle succomba avant même son évacuation au CHU de l’hôpital Gabriel Touré.