El Watan

El Watan

Les chefs de tribu touareg menacent d’

Les chefs de tribu se rangent derrière l’amenokal pour contester ouvertement l’actuelle direction du RND. La décision prise par l’amenokal de Tamanrasset, Ahmed Edabir, de démissionner des rangs du RND ne cesse de susciter les réactions de la société civile dans la capitale de l’Ahaggar. La plus importante est celle émanant de nombreux chefs de tribus de cette wilaya qui menacent «d’enterrer» le parti dans le cas où les revendications de l’amenokal ne sont pas satisfaites.

Moussa Touati

Le Front national algérien (FNA) veut participer à l’élection présidentielle, même si des voix s’élèvent pour dire que le candidat du pouvoir est déjà désigné. Selon Moussa Touati, président du FNA, «la participation à l’élection dépasse le cadre électoral». «Nous prendrons part à la présidentielle d’avril 2014 pour réduire les capacités du régime à frauder», a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse organisée hier à Alger. Intervenant au cours d’une rencontre regroupant des cadres régionaux de la formation, M.

Le Nigeria enquête sur 13 milliards de dollars de revenus pétroliers manquants

La Chambre basse du Parlement nigérian a voté, jeudi, l’ouverture d’une enquête sur le géant pétrolier étatique NNPC, incapable de justifier l’absence de 13 milliards de dollars (9,6 milliards d’euros), issus de la vente de pétrole brut. Durant le débat parlementaire retransmis par la chaîne de télévision privée AIT basée à Lagos, la Chambre des représentants a adopté une motion du député Haruna Manu, demandant à la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) de rendre public le volume et la valeur du pétrole brut qu’elle a vendu durant les huit premiers mois de l’année.

le Conseil d’Etat conforte le secrétaire général du FLN

Les «redresseurs», qui s’attendaient à une décision plus favorable du Conseil d’Etat, affirment ne pas baisser les bras. Le Conseil d’Etat a rendu, avant-hier jeudi, son verdict quant à l’appel introduit par des membres du bureau politique (BP) et du comité central (CC), à leur tête Abderrahmane Belayat, pour contester l’autorisation de la réunion du CC qui a porté, le 29 août dernier, Amar Saadani au poste de secrétaire général du Front de libération nationale (FLN). La plus haute instance du tribunal administratif vient donc de confirmer le très contesté Amar Saadani à la tête du FLN.

Bordj Badji Mokhtar : une cache d’armes découverte

Lancée lundi dernier par des brigades mixtes Douanes-Armée nationale populaire (ANP) à travers les zones désertiques situées entre la wilaya de Tamanrasset et la daïra de Bordj Badji Mokhtar (Adrar), l’opération de recherche de caches d’armes et de munitions commence à donner ses fruits. Selon des sources sécuritaires, une autre cache d’armes et de munitions a été découverte, hier, par la même brigade, non loin de la première, où un lot de munitions pour fusils semi-automatiques et automatiques de type kalachnikov était soigneusement emballé dans des dizaines de sacs.

les membres de la famille, premiers agresseurs…

Le nombre de femmes victimes de violences sexuelles est plus élevé que ce que livrent les chiffres officiels. La famille, plus grand pourvoyeur de violence à l’égard des femmes. Sur les 7224 plaintes enregistrées par les services de la police judiciaire de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) durant les neuf premiers mois de l’année, près de 4000 sont le fait du conjoint, du fiancé, du frère, de l’ascendant ou du père.

Affaire autoroute Est-Ouest : l’examen des pourvois reporté au 19 décembre

La Cour suprême a renvoyé, jeudi dernier, l’examen des pourvois en cassation introduits par de nombreux prévenus poursuivis dans le cadre de l’affaire de l’autoroute Est-Ouest. Ces derniers, au moins une dizaine, contestent l’arrêt de la chambre d’accusation du 12 novembre 2012 qui avait criminalisé le dossier, confirmant en grande partie les conclusions du juge d’instruction du pôle pénal spécialisé du tribunal de Sidi M’hamed près la cour d’Alger. Jeudi, rien n’indiquait que l’affaire allait être examinée.

La procédure de détention préventive en passe d’être revue

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux affirme que son département s’attelle actuellement à revoir le code de procédure pénale dans le sens d’accorder toute sa place à la présomption d’innocence. Les pouvoirs publics envisagent de se pencher «sérieusement» sur l’épineux problème de la détention préventive. L’usage abusif et systématique de ce procédé est décrié notamment par les avocats et par des organisations des droits de l’homme. La détention préventive est, selon ces derniers, la «grande faiblesse du système judiciaire algérien».

Louh annonce la réforme de la détention préventive

Le ministre de la Justice, Tayeb Louh, a déclaré, hier à Alger, que le code de procédure pénale sera revu dans son volet relatif à «la détention préventive» pour que celle-ci reste «exceptionnelle». Le ministère s’attelle à «revoir le code de procédure pénale, notamment en ce qui concerne les libertés individuelles, soit la détention provisoire ou la prévention préventive, à travers l’appui de la présomption d’innocence et pour que la détention provisoire reste exceptionnelle», a déclaré M. Louh à la presse, en marge de la séance plénière à l’APN..

Les ex-rappelés du service national interpellent le Sénat

Les ex-rappelés du service national entre 1995 et 1999 se disent délaissés par l’Etat. Avant-hier, plusieurs centaines de ces hommes mobilisés durant les années du terrorisme se sont rassemblés à travers plusieurs wilayas pour réitérer leur volonté de ne rien lâcher jusqu’à ce que leurs doléances soient prises en charge. «Nous interpellons les hautes autorités, civiles et militaires de nous rétablir dans nos droits. Nous étions prêts à mourir pour ce pays», a déclaré Mohamed Ameziane Zekri, porte-parole du mouvement à Bouira. M.

Touggourt : la marche des chômeurs avortée et huit membres du CNDDC interpellés

La marche des chômeurs, organisée hier dans la ville de Touggourt, a été empêchée par les services de police, nous a indiqué par téléphone Belkacem Khencha, délégué régional et vice-président du bureau national du Comité national de défense des droits des chômeurs (CNDDC). L’action initiée par le bureau local de la coordination a vu la participation de la majorité des membres du bureau national qui ont été tous interpellés, d’après la même source.

Alger : l’association de solidarité Le C

L’association Le Cœur sur la main d’Alger, connue dans le bénévolat, notamment dans la distribution de vêtements, de couches pour bébés et d’aliments au profit des SDF et familles nécessiteuses à travers tout le territoire national, ne tient plus le souffle et appelle aujourd’hui à une solidarité citoyenne afin de pouvoir continuer le travail de solidarité qu’ils ont commencé il y a de cela plusieurs mois. «Nous avons fonctionné pendant une année avec nos propres moyens.

Agriculture dans le Sud : des investisseurs étrangers intéressés

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelwahab Nouri, a indiqué hier à Chlef que des négociations étaient en cours avec de nombreux investisseurs étrangers pour réaliser des projets agricoles «prometteurs» dans les régions du sud du pays, «qui seront concrétisés prochainement».  «Les projets émanant d’investisseurs finlandais et britanniques seront concrétisés à El Goléa, wilaya de Ghardaïa», a-t-il ajouté.

Guelma : 2 nouveaux cas de paludisme

Depuis l’annonce d’un cas avéré de paludisme à Guelma, le service des maladies infectieuses de l’hôpital Ibn Zohr du chef-lieu de wilaya a connu, dans l’après-midi d’hier, une affluence inhabituelle de personne prises de panique à l’idée d’être atteintes de cette maladie parasitaire, d’autant que la plupart sont des supporters de l’équipe nationale ayant fait le déplacement au Burkina Faso. Selon des sources hospitalières, le premier cas enregistré  est un jeune supporter de 29 ans originaire d’Héliopolis (Guelma), sous traitement depuis le 18 novembre.

Autoroute Est-Ouest : les contrats de réalisation des équipements signés

Les travaux de réalisation des équipements de l’autoroute Est-Ouest seront entamés dès la signature des contrats avec les  sociétés de réalisation et après l’autorisation de la commission nationale  des marchés, a indiqué hier à Alger le ministre des Travaux publics, Farouk  Chiali.  M. Chiali a précisé que «les offres sont actuellement au niveau de la commission nationale des marchés», étape préalable à la signature des contrats.