SlateAfrique

mis à jour le

L'ex-escort girl marocaine Ruby, grande absente au procès de Berlusconi (VIDEO)


est passée Ruby? C’est la question qui taraude la justice italienne. Et pour
cause, la jeune marocaine Karima El Mahroug, alias Ruby, est aux abonnés absents,
rapporte le quotidien suisse la Tribune de Genève.

La
jeune femme devait se présenter le 10 décembre comme témoin, devant le tribunal
de Milan, «pour une audience du procès
intenté à Silvio Berlusconi, où elle devait expliquer la nature de ses
relations avec ce dernier
», explique le site marocain Yabiladi.

Les
journaux italiens ont leur avis sur la question et évoquent un séjour aux
Etats-Unis et plus précisément à Miami, sous le soleil de la Floride. Plus
ironique, un journaliste italien suggère qu'elle aurait trouvé refuge «en
Egypte», se référant à l'argument avancé par Silvio Berlusconi en mai 2010 pour
faire libérer la mineure après son arrestation par le parquet de Milan pour vol
et fugue de son foyer pour adolescentes difficiles.Selon la radio française Europe1, Ruby se trouverait au Mexique avec son compagnon et son enfant,

«Dans ce procès, le Cavaliere est poursuivi
pour incitation de mineure à la prostitution où il risque une peine de 3 ans de
prison
.»«Pour rappel, le "Rubygate" constitue le plus spectaculaire des procès intentés à Berlusconi,
accusé de s'être offert les services d'une prostituée mineure, une pratique
entraînant d’office des poursuites judiciaires, et de s'être rendu coupable
d'un abus de pouvoir pour faire libérer la jeune femme, placée en garde à vue
dans une affaire de vol d'un bracelet
», souligne La Tribune de Genève.

Du côté des juges, l’absence de Ruby les irrite. Ces
derniers dénoncent une stratégie montée de toute pièce pour ne pas faire
condamner Berlusconi. Ils accusent en effet le Cavaliere et ses avocats de tout
faire pour empêcher que Ruby assiste au procès.

Raison invoquée: permettre à Berlusconi de se présenter
pour la sixième fois à la tête du gouvernement sans aucune inculpation, «surtout que Mario Monti, le président du
Conseil italien a annoncé il y a deux jours sa démission du gouvernement
italien. Le verdict du Rubygate devait être rendu en janvier prochain tandis
que les élections quant à elles, sont prévues en février
», rapporte
Yabiladi.

Le procès
a été ajourné au 17 décembre prochain, le temps que la police retrouve Ruby. Lu sur Yabiladi et La Tribune de GenèveA lire aussiRuby, l’escort girl qui décontenance le MarocLes 10 grandes destinations du tourisme sexuel en AfriqueAu Maroc, DSK retrouve ses «madeleines proustiennes»Mohammed VI et Juan Carlos, une amitié orageuse