SlateAfrique

mis à jour le

Nigeria - Fallait-il transformer la maison de Fela en musée?

Fela Anikulapo Kuti ne tombera pas dans l’oubli. Quinze ans après la disparition du légendaire musicien nigérien, à l’âge de 58 ans, sa famille veut perpétuer son œuvre en transformant sa maison, à Lagos, en musée, rapporte France TV.

L’artiste nigérian était un musicien hors normes. Compositeur, saxophoniste, multi-instrumentiste, Fela Kuti était également célèbre pour son engagement en faveur des droits de l’Homme et pour son mode de vie peu conventionnel.

Adepte des tenues bariolées, accro à la marijuana, il a épousé jusqu’à 27 femmes un même jour. Il a mené une vie de paria jusqu’à sa mort, le 2 août 1997, des suites du sida.

Aujourd’hui, sa demeure se dresse toujours dans un quartier populaire de Lagos, capitale économique du Nigeria. La famille a conservé comme des reliques ses vêtements chamarrés et ses souliers. Elle tient à sauvegarder la mémoire du musicien. Déterminée à transformer la demeure en musée, elle n'a pas touché à sa chambre à coucher.

Le musicien était très peu apprécié par les régimes de l’époque, du fait de son engagement politique, rappelle encore France TV.

Avant de s’installer dans sa dernière demeure, Fela Kuti résidait dans une propriété baptisée République de Kalakuta, qui avait été autoproclamée indépendante en signe de protestation contre le gouvernement et qui par la suite a été détruite en signe de représailles à ses activités qui dérangeaient. Il s’est ensuite installé dans un immeuble de trois étages dont la réfection est en cours.

Fela Kuti a été inhumé devant le bâtiment situé sur une route étroite, dans une sépulture de forme pyramidale. Il a été enterré près de chez lui «parce que nous voulions faire de cet endroit un musée après sa disparition», a expliqué sa fille Yéni Kuti

Le gouvernement nigérian a octroyé à la famille une subvention de 40 millions de nairas (200.000 euros) pour la réalisation du projet. Mais, la fille de l’artiste pense qu'il faudra 25 millions de nairas de plus pour mener le projet à son terme.

Le musée dédié à la mémoire du roi de l’afrobeat devrait ouvrir bientôt ses portes en octobre 2013, durant la Feleration, une série de manifestations organisées en hommage à l’artiste, tous les ans pour l’anniversaire de sa naissance le 15 octobre 1938.

Lu sur France TV

 

A lire aussi

Fela, l'incontournable roi de l'afrobeat

Qu’aurait pensé Fela de l’Afrique d’aujourd’hui?

Pourquoi j'aime le Nigeria