SlateAfrique

mis à jour le

Le Sénégal cherche un nouveau khalife pour la confrérie Tidiane

Qui sera le nouveau khalife à la place du khalife?

Serigne Mansour Sy, khalife général de la confrérie Tidiane (l'une des plus grandes confréries musulmanes du Sénégal) s’est éteint dans la nuit du 8 décembre 2012, à l’âge de 87 ans dans un hôpital, à Paris.

Sa dépouille a été acheminée dans la capitale sénégalaise par vol spécial, où il doit être inhumé ce 10 décembre 2012 dans l’enceinte de sa résidence, dans la ville sainte de Tivaoune, dans la région de Thiès, à 70 kms de Dakar, rapporte Dakaractu.

De vibrants hommages lui ont été rendus et tous les yeux sont rivés sur son successeur.

A la disparition d’un khalife général, il est revient à l’aîné de la famille d’assurer les responsabilités du défunt. Et si la tradition est respectée, cheikh Tidiane Sy Al Maktoum, aîné de la famille Sy, devrait présidait aux destinées de la confrérie Tidiane, rapporte Rewmi.

Surnommé Al Maktoum, le mystérieux, en arabe, cheikh Tidiane Sy, est le guide spirituel des moustarchidines, une composante de la confrérie. A cheval entre le spirituel et le temporel, le nouveau khalife incarne le prototype du guide religieux moderne.

Agé de 86 ans, cheikh Tidiane Sy s’est créé une identité propre et a réussi à s’affranchir d'une certaine forme de conservatisme, souligne encore Rewmi. 

Il fut le fondateur du Parti de la solidarité sénégalaise et devint un grand opposant de Lépold Sédar Senghor (président de 1960 à 1981). En 1959, il conteste les résultats électoraux. Ce qui lui  vaudra un séjour en prison. 

Plus tard, il sera nommé par le président Senghor, ambassadeur au Caire auprès de la République arabe unie (Egypte et Syrie). Très engagé politiquement, il sera par la suite écarté de ce poste, avant de se lancer dans les affaires.

Producteur d’arachides, il s’intéresse par la suite à l’unique cimenterie du Sénégal, avant d’en devenir actionnaire majoritaire. Ses bisbilles avec le régime de l’ancien président Abdou Diouf lui doit bien des ennuis dans ses nouvelles fonctions. Aujourd'hui, le guide religieux, atteint par le poids de l'âge vit en retraite spiritiuelle, isolé des autres membres de la famille Sy.

La Tidjaniyya, confrérie soufie, est fondée par l’Algérien Aboul Abbas Ahmad At-Tidjani (1737-1815), homonyme de cheikh Tidiane Sy. Elle fut largement propagée au Sénégal par El Hadji Malick Sy, grand-père d'Al Maktoum.

Il s’agit de la plus grande confrérie religieuse, en nombre de fidèles, au Sénégal. Près de la moitié de la population est Tidiane. La confrérie compte également des disciples un peu partout en Afrique, notamment au Ghana, au Nigeria, au Niger et en Mauritanie.

Lu sur Rewmi, Dakaractu

 

A lire aussi

Sénégal: la fin des privilèges pour les marabouts

Et si l'Algérie se payait la plus grande mosquée du monde...

Sénégal: Et si les marabouts n’étaient plus des faiseurs de roi?