mis à jour le

Au Tchad, un parti politique porte tout bonnement le nom d'un Scud. Rocket, by geee, via Flickr CC.
Au Tchad, un parti politique porte tout bonnement le nom d'un Scud. Rocket, by geee, via Flickr CC.

Comment choisir le nom de son parti politique

A l'approche d'une échéance électorale, vous avez décidé de créer votre parti. Reste une question à trancher: le nom. Hélas, certaines idées ne semblent pas toujours bien inspirées.

Trouver le bon nom ou le bon acronyme pour son parti politique n’est pas une mince affaire.

Il doit être simple, rassembleur, populaire et, si possible, définir votre ambition. En un mot: il doit «bien sonner». En Guinée, Ibrahima Kassory Fofana a dû omettre de prononcer à voix haute l’acronyme du parti qu’il a fondé, en décembre 2009.

S’il l’avait fait, GPT, autrement dit Guinée Pour Tous, se serait peut-être appelé autrement. Et si tel avait été le cas, le slogan utilisé en 2010, durant l’élection présidentielle, à savoir, «GPT, libère ton esprit », aurait eu beaucoup moins de… saveur!

Toujours en Guinée, le parti du président Alpha Condé se dénomme le RPG, ce qui signifie Rassemblement du peuple de Guinée. A quelques milliers de kilomètres de Conakry, la capitale, à Libreville précisément, RPG devient Rassemblement pour le Gabon.

Mais, partout ailleurs sur terre, le RPG est connu pour être le fusil lance-roquettes, en anglais Rocket Propelled Grenades, bien connu des diverses rebellions du continent et d’ailleurs. De là à en conclure que le parti est une arme…

PDG, afin que l'entreprise réussisse

Gabon et Guinée sont liés par le même destin: celui d’être des pays dont le nom commence par G. Ainsi retrouve-t-on de part et d’autre, un PDG, parti démocratique de Guinée dans un cas, du Gabon dans l’autre.

PDG, voilà un nom qui sonne bien pour un parti appelé à diriger le pays! Certains chefs d’Etat se prennent en effet pour des présidents-directeurs généraux, bien plus que pour des serviteurs du peuple. L’essentiel est que l’entreprise réussisse, non?

Au Gabon toujours, Le RNB, le Rassemblement national des Bûcherons, rythme la vie politique depuis 1991. Cette année-là, Beyoncé, la future reine du RnB, la musique mondialisée noire américaine, fêtait ses dix ans.

Les anglophones savoureront aussi l’acronyme du Mouvement africain de Développement, le MAD. Au Gabon, comme ailleurs, la politique n’est-elle pas une forme d’aliénation?

Au Togo, certains jeunes leaders ont besoin de communiquer. Est-ce ce qui a poussé Egbémimo Houmey à baptiser sa formation TV, pour Togo, Viens?  

Au pays de Faure Gnassingbé, on adore la France et l’on copie parfois jusqu’à l’extrême ses idées —qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Thanilé Kane Atamoa a ainsi trouvé un nom très malin pour son parti, le RPR ou Rassemblement pour la République. Après tout si ça a marché pour Jacques Chirac, pourquoi pas pour lui?

Agbéyomé Kodjo, quant à lui, a fait preuve d’un peu plus d’originalité et a rendu un hommage involontaire aux Marseillais. Sa coalition s’appelle OBUTS (Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire), ce qui n’est pas sans rappeler la célèbre marque de boules de pétanque made in France, OBUT, très connue au pays de l’OM.

FUC, non, n'allez pas vous faire f...

Au Tchad, il y a tout simplement davantage de mouvements armés que de partis politiques et les chefs de guerre ne font pas toujours preuve d’une grande  éloquence. Cependant, le message induit est parfois simple à comprendre.

Lorsque le général Mahamat Nour a créé le Front uni pour le changement, autrement dit le FUC, certains journalistes lui ont fait remarquer qu’en anglais, FUC ressemblait à un gros mot. Pour mettre les choses au clair, Le général les a envoyés se faire f…

En 2005, Yaya Dilo Djerou avait, lui aussi, fait rire la presse en annonçant la création du SCUD, le Socle pour le changement, l’unité et la démocratie. Un nom de missile irakien pour un parti, voilà qui sonne comme une mise en garde pour un mouvement armé. Vivement une alliance des deux!

Toujours au Tchad, la FRRRT, Force pour le ratissage, le regroupement et le redressement du Tchad, fondée par Yaya Batit Ali, fait surtout trembler la langue…

A Kinshasa, pour voler au dessus du marigot politique congolais, il faut voter CONDOR, la Convention nationale des démocrates pour un ordre nouveau. Une formation qui n’a jamais réellement pris son envol. Tandis que le FINIR, le Front national pour un renouveau veut en finir avec le régime actuel.

Le PALU, le parti qui se revendique de Patrice Lumumba (premier Premier ministre congolais, 1960) unifié, n’est pas une maladie… Ni même un remède, disent ses détracteurs…

ADN ou la politique dans les gênes

Avoir la politique dans la peau. L’ADN, l’Action pour le développement national, applique la formule à la lettre. Mais avant de devenir le code génétique de la vie politique sénégalaise, le parti de Mamadou Diop Djamil pourrait songer à faire alliance avec l’ARN, l’Alliance pour un Renouveau national, créée au Niger par les opposants au président Issoufou.

Côté français, François Bayrou restera à tout jamais un demi-dieu chez les informaticiens pour avoir baptisé son parti le MoDem, le Mouvement démocratique. Le PSG, n’est pas seulement un club de foot milliardaire, c’est aussi le Parti socialiste guyanais. Tandis que le MIM veut prendre la parole au nom du Mouvement des indépendantistes martiniquais.

Ainsi, vous voyez! Si vous voulez vraiment devenir un leader charismatique, soyez très prudents avant de baptiser le futur fer de lance de votre victoire.

Le nom de votre parti peut devenir la machine de guerre qui changera votre destin… Mais vous pouvez aussi, au contraire, continuer à inventer des noms rigolos. Après tout, vous, les hommes politiques, vous moquez souvent de nous, alors on a bien le droit de rire un peu de vous!

Et comme disait Napoléon Bonaparte:  

«En politique, une absurdité n’est pas un obstacle.»

Alex Ndiaye


A lire aussi

En Afrique, le léopard ne se déplace jamais sans ses taches

A quoi ça sert un roi africain?

Halal et haram, les deux nouveaux partis politiques

Alex Ndiaye

Alex Ndiaye. Journaliste sénégalais, il est spécialiste de l'Afrique.

Ses derniers articles: Pas facile de trouver un nom à son parti  Mauvais western en Guinée-Bissau  La légion africaine de François Hollande 

Beyonce

Concert

Beyoncé milite pour la cause noire mais boude l'Afrique

Beyoncé milite pour la cause noire mais boude l'Afrique

group promo consulting

Les aveux surprenants du premier petit ami de Beyoncé

Les aveux surprenants du premier petit ami de Beyoncé

D.Boye

Beyoncé dépense plus de 1.500 euros dans un fast-food

Beyoncé dépense plus de 1.500 euros dans un fast-food

Obuts

Démocratie

Le printemps arabe du Togo?

Le printemps arabe du Togo?

partis politiques

Côte d'Ivoire

Arrêtez de tirer sur les journalistes ivoiriens

Arrêtez de tirer sur les journalistes ivoiriens

Togo

La répression comme mode de gouvernement

La répression comme mode de gouvernement

Sénégal

Wade répète les mêmes erreurs

Wade répète les mêmes erreurs