SlateAfrique

mis à jour le

A la recherche de complices du terroriste djihadiste Mohamed Merah

Mohamed Merah, le tueur au scooter de Toulouse et Montauban, était-il seul pour commettre ses crimes ?

Longtemps demeurée en suspens, l’hypothèse que le jeune tueur ait été soutenu par un «troisième homme» (outre son frère Abdelkader Merah) pourrait bien être rapidement vérifiée.

C’est ce qu’indique le site d’Europe1, qui explique comment un homme et sa compagne liés à Mohamed Merah ont été interpellés ce 4 décembre à Albi et à Toulouse, dans le sud-ouest de la France.

L’homme, «qui fait partie de la communauté des gens du voyage» selon Europe1, a été interpellé sans heurts à Albi tandis que sa compagne a été arrêtée à Toulouse.

Selon le site du quotidien Le Parisien, Abdelkader Merah, le frère de Mohamed Merah accusé de complicité d’assassinat, avait parlé d’un troisième homme ayant pu aider le jeune Mohamed à passer à l’acte. Un «ami d’enfance» qu’Abdelkader Merah n’avait pas voulu dénoncer.

Cette piste a été récemment confirmée par le second frère du tueur au scooter. Dans une interview donnée à M6, Abdelghani Merah avait quant à lui évoqué la piste d’une connaissance de son frère qui l’aurait aidé à voler le scooter lui ayant servi à ses crimes. Une connaissance faisant partie de la communauté des gens du voyage.

Si la piste du troisième homme semble donc se préciser avec ces interpellations, une source sécuritaire proche de l’enquête indique au Parisien qu’il convient de se prémunir toutefois de «conclusions hâtives».

Lur sur Europe1, Le Parisien

A lire aussi

Quand la France désavoue ses musulmans

Cette France qui désintègre

Les immigrés sont-ils des Français pas comme les autres?

Vu d'Algérie: «terrorisme et islam», non à l'amalgame!