mis à jour le

Liberia: un incendie tue 26 élèves dans une école coranique

Un incendie d'origine indéterminée a causé la mort de 26 élèves et de deux enseignants d'une école coranique des environs de la capitale libérienne, Monrovia, dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé la présidence.

Les secours "ont indiqué au président qu'il y avait 28 victimes", a dit à l'AFP Solo Kelgbeh, porte-parole du président George Weah qui s'est rendu sur place mercredi matin. "Elles ont entre 10 et 20 ans. Il y avait seulement deux adultes, deux enseignants".

"Nous sommes ici pour encourager les parents des victimes à avoir de la force parce que c'est douloureux de perdre des enfants de cette manière. Notre compassion va aux familles endeuillées. Nous ne savons pas encore les causes de l'incendie mais nous allons pousser nos enquêteurs à chercher comment il est survenu", a déclaré à la presse le président libérien, sur le lieu du sinistre, à Paynesville, faubourg de Monrovia.

"J'adresse mes prières aux familles des enfants qui sont morts la nuit dernière à Paynesville dans l'incendie qui a ravagé leur école", avait-il tweeté auparavant. "C'est un moment éprouvant pour les familles des victimes et pour tout le Liberia".

Les proches venus chercher des nouvelles de leurs enfants se pressaient mercredi matin autour du bâtiment de plain-pied jaune et vert qui abrite une école et un internat et dont la toiture en tôle a brûlé, a rapporté un correspondant de l'AFP.

Les enfants ont été surpris pendant leur sommeil, a dit à l'AFP Amadou Sherrif, un responsable de la communauté peule dans laquelle s'est produit le drame selon lui.

Il a dit avoir été appelé sur place dans la nuit et avoir compté 37 enfants tués, et deux rescapés. Mais ce bilan n'a pas été confirmé par ailleurs.

"Je dormais quand j'ai entendu du bruit dehors. Mon épouse a ouvert la porte de derrière et nous avons vu de la fumée en face. Nous sommes sortis et avons vu un grand incendie", a raconté à la presse un témoin, Zazay Ballah, dont la maison est située près de l'école.

"Nous avons cherché de l'eau pour éteindre le feu. Nous avons continué à mettre de l'eau jusqu'à 02H30. Quand les sapeurs-pompiers sont arrivés, le feu avait commencé à s'éteindre. Nous ne savons pas la cause de l'incendie", a-t-il poursuivi.

AFP

Ses derniers articles: Niger: l'armée frappée par l'attaque jihadiste la plus meurtrière dans le pays  La CPI engage le procès de deux ex-chefs de milice centrafricains  Sahel: la France "repensera son positionnement militaire" si certains "malentendus" demeurent 

école

AFP

Enfants enchaînés dans une école coranique au Sénégal: leur maître condamné avec sursis

Enfants enchaînés dans une école coranique au Sénégal: leur maître condamné avec sursis

AFP

Nigeria: une nouvelle "maison de l'horreur" découverte dans une école coranique

Nigeria: une nouvelle "maison de l'horreur" découverte dans une école coranique

AFP

Nigeria: une nouvelle "maison de l'horreur" découverte dans une école coranique

Nigeria: une nouvelle "maison de l'horreur" découverte dans une école coranique

élèves

AFP

Le Sénégal se divise autour des élèves enchaînés des écoles coraniques

Le Sénégal se divise autour des élèves enchaînés des écoles coraniques

AFP

Voile islamique: des élèves réadmises dans une école catholique de Dakar

Voile islamique: des élèves réadmises dans une école catholique de Dakar

AFP

Liberia: un incendie tue au moins 26 élèves dans une école coranique

Liberia: un incendie tue au moins 26 élèves dans une école coranique

incendie

AFP

Incendie meurtrier au Liberia: toutes les victimes d'origine guinéenne (ambassadeur)

Incendie meurtrier au Liberia: toutes les victimes d'origine guinéenne (ambassadeur)

AFP

RDC: des dizaines de maisons détruites dans un incendie géant

RDC: des dizaines de maisons détruites dans un incendie géant

AFP

Incendie criminel dans une mosquée en Afrique du Sud

Incendie criminel dans une mosquée en Afrique du Sud