SlateAfrique

mis à jour le

L'Afrique du Sud se tourne vers le cinéma (VIDEO)

Ce n'est pas un pays que l’on associe souvent à la culture cinématographique.

«A cause des années sombres dans le pays et du fait de son éloignement géographique, le cinéma sud-africain n’est pas très prolifique», souligne le site français En Afrique du Sud.

Et pourtant l’Afrique du Sud devient peu à peu une place forte du cinéma du continent.

Si l'on est encore loin de la production de «Nollywood» au Nigeria, le cinéma sud-africain se développe. De plus en plus de films et de publicités sont réalisées en Afrique du Sud. Et de nombreux réalisateurs américains, tel que Clint Eastwood avec Invictus (2009), succombent aux charmes de la ville et du pays.

Les acteurs américains Denzel Washington et Ryan Renolds ont joué dans le film Safe House de Daniel Espinosa, sorti en février 2012, et tourné majoritairement au Cap.

Selon le ministre sud-africain du Commerce, Rob Davies, «30.000 emplois ont été créés récemment grâce au cinéma. L'industrie se développe localement, mais avec ses studios construits au Cap il y a deux ans, l'Afrique du Sud est maintenant de plus en plus compétitive sur le plan international».

«Au total, depuis 2008, 271 films ont été réalisés dans le pays. C'est cinq fois plus que les quatre années précédentes», rapporte RFI.

Et certains films sud-africains ont obtenu des distinctions internationales comme Drum (2004) de Zola Maseko, Etalon de Yennenga au Fespaco (Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou) en 2005; U-Carmen e-Khayelitsha (2006) de Mark Dornford-May, Ours d’or au Festival international du film de Berlin de 2005; ou Tsotsi (2005) de Gavin Hood, Oscar du meilleur film en langue étrangère en 2005.

La présence du cinéma hollywoodien reste toutefois écrasante, dépassant régulièrement les 90% du temps de projection en salles, même si une plus grande diversité existe aujourd’hui.

Lu sur RFI et En Afrique du Sud

A lire aussi

Le pays africain le plus insolite

Jacob Zuma et la grogne des Sud-Africains

L'avenir de Jacob Zuma incertain, après le massacre de Marikana

L'Afrique du Sud malade de sa société inégalitaire