mis à jour le

Simone Gbagbo à Abidjan, le 26 octobre 2000. AFP/Issouf Sanogo
Simone Gbagbo à Abidjan, le 26 octobre 2000. AFP/Issouf Sanogo

Simone Gbagbo, des fastes d'Abidjan au cachot de La Haye

L'ex-militante et première dame ivoirienne achève sa carrière politique dans les cachots ivoiriens. En attendant une prochaine extradition vers La Haye?

L’information a été rendue publique seulement le 22 novembre 2012. Simone Gbagbo faisait l’objet d’un mandat d’arrêt délivré par le procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI) depuis le mois de février.

La Justice internationale la soupçonne de meurtres, de viols et d’autres formes de violences sexuelles.

De la clandestinité au pouvoir

L’épouse de l’ancien chef d’Etat ivoirien, politiquement très engagée, a été de tous les combats de son époux pour résister et préserver son pouvoir, jusqu’à la défaite militaire de mars 2011. Fidèle parmi les fidèles, elle ne fut pas que première dame à inaugurer les chrysanthèmes.

C’est la militante, la femme politique à qui on attribuait à tort ou à raison les fameux escadrons de la mort qui intéressent aujourd’hui la CPI. Simone qui rejoint Laurent Gbagbo à la Haye, ce pourrait être le titre d’un film.

L’histoire d’un couple, Les Gbagbo, qui s’est construit dans la clandestinité de la lutte contre le régime du parti unique de Houphouët-Boigny [Premier président de la Côte d'Ivoire, au pouvoir de 1960 à 1993] et qui, par les aléas de l’histoire, se retrouve au pouvoir, se laisse enivrer par lui pour finir dans les cachots de l’histoire.

Ces pseudo-hérauts de la démocratie se sont finalement révélés aux yeux du monde, comme des apprentis dictateurs tant leur volonté de garder le pouvoir n’a pas fait l’économie du sang et des cadavres de milliers de victimes.

Un mandat d'arrêt sans réelle surprise

Le Front populaire ivoirien (FPI) a dénoncé ce mandat d’arrêt contre Simone, le traitant d’injuste et ayant pour objectif final Laurent Gbagbo.

Pourtant, depuis mars 2011 que Simone Gbagbo est aux arrêts, ce mandat de la CPI lui pendait au nez. La nouvelle de son inculpation par la CPI tombe au moment où le juge ivoirien a commencé les auditions sur les mêmes chefs d’inculpation.

Que va faire le gouvernement ivoirien ? Celui-ci s’était empressé d’expédier Laurent Gbagbo à la Haye. Aura-t-il le même réflexe ?

Le couple Gbagbo va probablement se reconstituer à la Haye. Mais cette fois, on attendra d’eux d’éclairer le monde sur cet intermède sanglant dans l’histoire de la Côte d’ivoire.

Abdoulaye Tao (Le Pays)

 

A lire aussi

Pourquoi la CPI réclame Simone Gbagbo

En voiture Simone (Gbagbo)

Les mystères de l'arrestation de Gbagbo

Côte d'Ivoire: Ouattara doit reprendre son armée en main

Henri Konan Bédié, le trublion de la politique ivoirienne

Abdoulaye Tao

Abdoulaye Tao. Journaliste du quotidien burkinabè Le Pays.

Ses derniers articles: Simone Gbagbo, la descente aux enfers  Ouattara doit reprendre son armée en main  Ouattara peut-il arrêter la corruption? 

Guillaume Soro

Crise

Derrière les mutineries en Côte d'Ivoire, un bras de fer politique?

Derrière les mutineries en Côte d'Ivoire, un bras de fer politique?

côte d'ivoire

Mamadou Koulibaly, le révolté ivoirien

Mamadou Koulibaly, le révolté ivoirien

côte d'ivoire

Hamed Bakayoko, le grand shérif ivoirien

Hamed Bakayoko, le grand shérif ivoirien

Abidjan

AFP

Côte d'Ivoire: fin des 8e jeux de la Francophonie

Côte d'Ivoire: fin des 8e jeux de la Francophonie

AFP

Côte d'Ivoire: tirs

Côte d'Ivoire: tirs

AFP

Côte d'Ivoire: 7 morts

Côte d'Ivoire: 7 morts

CPI

AFP

Burundi: l'ONU presse la CPI d'enquêter sur des crimes contre l'humanité

Burundi: l'ONU presse la CPI d'enquêter sur des crimes contre l'humanité

AFP

Mausolées de Tombouctou: premières réparations de la CPI attendues

Mausolées de Tombouctou: premières réparations de la CPI attendues

AFP

Mausolée de Tombouctou: la CPI doit se prononcer sur les dommages

Mausolée de Tombouctou: la CPI doit se prononcer sur les dommages