SlateAfrique

mis à jour le

Vu d'Algérie - Aujourd'hui les Saoudiennes suivies par SMS, demain par GPS

Aimeriez-vous, mesdames, que votre mari soit prévenu par sms à chaque fois que vous sortez du territoire? Cette idée, qui ne semble pas en faire rêver beaucoup, a été bel et bien mise en pratique en Arabie Saoudite depuis la semaine dernière.

C’est le quotidien algérien El Watan qui indique, le 22 novembre, que cette nouvelle mesure a été mise en place en Arabie Saoudite, même lorsque la femme voyage en présence de son mari.

Après l’interdiction de conduire, et celle de voyager sans autorisation, les femmes saoudiennes sont donc une nouvelle fois soumises à une pratique quelque peu discriminatoire: lorsqu’elles passent les frontières du royaume, leur «gardien» (frère, père, mari ou tuteur) reçoit automatiquement un sms pour les prévenir de la situation.

Le quotidien algérien El Watan révèle que Manal Al Chérif, militante pour le droit des femmes saoudiennes à conduire, a la première relayé sur Twitter l’information qu’elle avait elle-même reçu d’un couple.

Alors qu’ils voyageaient ensemble, l’homme a reçu un message des services de l’émigration lui indiquant que sa femme «(avait) quitté l’aéroport international de Ryad».

Pour la romancière saoudienne Badriya Al Bichr, il s’agit d’un «état d’esclavage dans lequel est maintenu la femme saoudienne».

Sur Twitter les critiques font rage, observe Algérie-Focus. «Les femmes saoudiennes tracées comme du bétail», ou «les Saoudiennes tracées électroniquement… je vais vomir».

Et le site algérien de commenter: «L’Arabie Saoudite grignote petit à petit les droits de ses femmes, à quand la puce GPS intégrée au voile?»

Lu sur El Watan, Algérie-Focus

A lire aussi

Harcèlement sexuel en Egypte: vers un éveil des consciences

Le voile, un symbole de 3.000 ans de machisme religieux

Poser nue au Maroc? Oui...mais, seulement en burqa!

Femmes du Mali: Disons "NON !" à la guerre par procuration