SlateAfrique

mis à jour le

Sierra Leone - Kelvin Doe, l'ado bricoleur qui fascine le MIT (VIDEO)

C’est une histoire digne d’un conte de fée. Kelvin Doe, un Sierra-Léonais de 16 ans, vient de devenir le plus jeune invité du Massachussets Institute of Technology (MIT) à Boston, aux Etats-Unis, dans le cadre de son initiative pour le développement international, rapporte le 21 novembre la radio France Info.

Selon la chaîne américaine CNN, c’est la première fois que ce prestigieux institut spécialisée en sciences et technologies reçoit un garçon de cet âge dans son programme.

Et pour cause, Kelvin Doe est un véritable génie et un as du bricolage. Autodidacte, Kelvin Doe s’initie à la construction des batteries pour son foyer qui ne dispose pas d'électricité.

Après plusieurs tentatives, le garçon associe de l'acide et du soda, du métal, combine le tout dans une tasse, scotche l'ensemble et réalise sa première batterie. Il n’a que 13 ans.

Le jeune prodige ne s’arrête pas là.

«Quelques temps plus tard, encore une fois à partir de matériel récupéré dans les poubelles, il fabrique un générateur électrique! Grâce à cela, en plus d’éclairer sa maison et de permettre à ses voisins de recharger leurs téléphones, il parvient à alimenter une radio FM, qu’il a évidemment aussi fabriqué lui-même. Grâce à un baladeur CD réparé, une antenne bricolée et une table de mixage, il anime tous les jours des émissions pour son voisinage», rapporte le quotidien français Le Figaro.

Mais comment a-t-il pu attirer l’attention du MIT?

C’est à l’issue d’un concours «Innovate Salone» organisé en mars 2012  par David Sengeh, un jeune chercheur sierra-léonais, que Kelvin Doe a l’occasion de montrer l’étendue de son savoir-faire, précise le Huffington Post.

L’adolescent est rapidement repéré par le MIT, impressionné par sa débrouillardise. David Sengeh, resté attaché à son pays, pousse le MIT à l’inviter aux Etats-Unis.

«Il fera bientôt parti des résidents du MIT dans le cadre de notre initiative de développement international et un invité de l'école d'ingénierie d'Harvard, explique David Sengeh. Il acquerra plus de savoirs pratiques pour pouvoir aider sa communauté.»

Car Kelvin Doe sait déjà quelle sera sa prochaine construction: une éolienne pour fournir tout son village en électricité.

Lu sur CNN, France Info, Le Figaro et Huffington Post

A lire aussi

Didier Drogba, plus qu'un footballeur

Fela, l'incontournable roi de l'afrobeat

Sierra Leone: la justice internationale vue de l'intérieur