SlateAfrique

mis à jour le

RDC - L'ONU passe à l'action face à l'escalade de violences à Goma

«Les tirs ont repris ce matin au centre-ville de Goma. Difficile pour l’heure de dire qui ils opposent. En début de matinée, ce mardi 20 novembre, l’aéroport était encore tenu par les Forces armées de la RDC appuyées par les Casques bleus», rapporte la radio congolaise Radio Okapi.

Ce n’est plus le moment de tergiverser pour l'ONU. Il faut agir et vite. L’organisation a déjà condamné cette marche des rebelles considérée comme la plus sérieuse depuis juillet dans cette région riche en ressources naturelles, rappelle le site britannique BBC.

Pour freiner l’avancée des rebelles vers Goma, les tractations vont bon train à New York. Le Conseil de Sécurité des Nations unies durcit le ton en s’apprêtant à adopter, le 21 novembre, la résolution rédigée par la France.

Le texte ajoute «sur la liste noire de l’ONU plusieurs officiers du M23 qui seront donc frappés d’une interdiction de voyager et du gel de leurs avoirs financiers. Le texte demande également la «cessation immédiate» de tous les soutiens extérieurs du M23, sans aller jusqu’à mentionner le Rwanda», souligne RFI.

Car Kigali dément soutenir les rebelles du M23. Et les Etats-Unis refusent d’inclure des officiels rwandais sur la liste des sanctions comme le recommande le panel d’experts sur la RDC, signale RFI.

En outre, les diplomates font valoir que l’ONU n’est pas en mesure de présenter «une preuve flagrante et formelle» de l’implication du Rwanda. 

Toutefois l’ONU a indiqué que tout son personnel non essentiel travaillant à Goma sera évacué. Des ambassades appellent leurs citoyens à quitter la ville le plus rapidement possible.

«Tous les citoyens britanniques devraient quitter Goma, et ceux qui se trouvent en République démocratique du Congo devraient se renseigner auprès de notre ministère des Affaires étrangères», a exhorté William Hague, secrétaire britannique des Affaires étrangères, rapporte BBC.

Seules les troupes de la Monusco restent en place avec pour mission de protéger les civils. 

Lu sur Radio Okapi, BBC et RFI

A lire aussi

Où va la RDC?

RDC - Les mystères du M23

Que vient chercher le président rwandais Kagamé en RDC?

Pourquoi le Rwanda ne veut pas lâcher l'est de la RDC