mis à jour le

Policiers de l'académie de Ain Benian à Alger le 12 novembre 2012. REUTERS/Louafi Larbi
Policiers de l'académie de Ain Benian à Alger le 12 novembre 2012. REUTERS/Louafi Larbi

Algérie, le pays des ministres qui ne démissionnent jamais

Il n'existe pas de lien entre le pouvoir et le peuple.

Les routes algériennes sont les plus meurtrières du monde, mais les responsables du pays sont parmi les plus vieux au monde.

Après un terrible accident d'un bus sur les routes de l'Algérie —encore un— , et le bilan très lourd de 22 morts, le ministre des Transports, Amar Tou, a déposé sa démission. Ainsi que le directeur des Transports de la wilaya et le wali lui-même.

Quand? Jamais. Cela ne se passe pas ainsi.

En revanche, comme le savent certains, le ministre des Transports en Egypte a démissionné, lui et le directeur des transports par rails, après la mort de dizaines d'enfants dans un accident, entre un bus et une locomotive.

Un pays qui dépend plus de son pétrole que de son peuple

Un vieux sujet de chronique donc, sur le sens de la responsabilité, la dignité, la grandeur de l'acte et le lien entre le pain et la bouche en Algérie, le pays qui dépend plus du pétrole que de son peuple.

Chez nous, l'architecture de la légitimité n'est pas celle qui existe désormais en Egypte, par exemple: là-bas, les Frères musulmans sont en quête de la légitimité symbolique, et leur pouvoir leur vient des urnes, donc du peuple, qui les emploie. Les islamistes ont besoin de gestes forts pour marquer la rupture avec l’ère Moubarak et sa culture de l’impunité.

Chez nous, un ministre dépend de Bouteflika et du régime qui le paye, avec son pétrole à lui. Il n'a pas à démissionner quand le peuple le juge, mais seulement quand le régime le lui demande.

Démissionnaires volontaires, une espèce en voie de disparition

Les «démissionnaires» volontaires, au sein d'un régime, sont une caste mineure, et se comptent sur le bout des doigts et sont regardés, traités et approchés comme des accidents génétiques, des difformités.

Souvent, ils sont discrets, apeurés, murmurants et vus comme des morts qui ne savent pas encore qu'ils sont morts. En attente d’être rappelé, remployé ou recyclé. Ceci pour les démissionnaires volontaires. Pour les disgrâciés, il s’agit surtout de garder le silence, pour garder le pain.

Vieille histoire de la responsabilité et du mépris en Algérie donc. En Algérie, les ministres démissionnent rarement ou jamais. Il n’y a pas de lien entre le pouvoir et le peuple. Entre un ministre et une catastrophe dans son secteur.

On le sait depuis longtemps mais il fallait cependant le rappeler: pour les nouveau-nés, pour ceux qui lisent le journal pour la première fois, pour ceux qui ont oublié ou pour ceux qui veulent le relire.

Le peuple a démissionné

C'est important de rappeler quel est le coefficient de dignité chez les uns et les autres. Il est utile de noter en bas de page de chaque jour qui passe, qu'on ne nous aime pas et qu’on nous considère comme une corvée, pas comme une source de légitimité.

On ne nous aime pas, pas seulement chez les autres, mais chez nous surtout, par les nôtres. La vie d'un Algérien a souvent autant de valeur qu'avait celle de l'indigène, aux yeux des colons.

Le régime et nos ministres aiment les foules, les chiffres et les statistiques: vieille maladie héritée de l’URSS et qui fait passer le bilan avant la vie.

Le seul qui a démissionné, en vrac, depuis les premières années de l’Indépendance, est connu: le peuple d'autrefois. Comme les vieux retraités, il se contente aujourd'hui de hurler dans les centres postaux où il attend sa pension ou de faire le va-et-vient entre la maison, si elle existe, et la mosquée.

Kamel Daoud ( quotidien d'Oran)

A lire aussi

Dictionnaire des idées reçues sur l'Algérie

La Chinalgérie, ce pays que la corruption menace de tuer

L'Algérie a vraiment peur de ses jeunes

L'Algérie, un pays au bord de la folie

Egypte: Près de 50 écoliers morts à cause d'un passage à niveau défaillant?

Kamel Daoud

Kamel Daoud est chroniqueur au Quotidien d’Oran, reporter, écrivain, auteur du recueil de nouvelles Le minotaure 504 (éditions Nadine Wespieser).

Ses derniers articles: Djihadistes, horribles enfants des dictatures!  Verbes et expressions du printemps arabe  Le 11-Septembre de l'Algérie 

1962

AFP

Le ministre algérien des anciens combattants en France, une première depuis 1962

Le ministre algérien des anciens combattants en France, une première depuis 1962

La rédaction

Revue de presse. Algérie : comment faire reconnaître le massacre du 5 juillet 1962 Par Jean-Pierre Lledo

Revue de presse. Algérie : comment faire reconnaître le massacre du 5 juillet 1962 Par Jean-Pierre Lledo

Nicolas

Foot Algérie : deux morts au Stade olympique du 5 juillet 1962 !

Foot Algérie : deux morts au Stade olympique du 5 juillet 1962 !

Algérie indépendance

France-Algérie

Amis Marocains, la France vous aime aussi

Amis Marocains, la France vous aime aussi

France-Algérie

Hollande en terrain conquis

Hollande en terrain conquis

Algérie française

Bigeard, le tortionnaire vu comme un résistant

Bigeard, le tortionnaire vu comme un résistant

colonisation française

Internet

L'histoire de l'AOF bientôt en quelques clics

L'histoire de l'AOF bientôt en quelques clics

Vu d'Alger

Pourquoi il faut enterrer la Francophonie

Pourquoi il faut enterrer la Francophonie