SlateAfrique

mis à jour le

Les plus vieilles armes humaines sont africaines

Une découverte archéologique, même si elle paraît anodine, peut révolutionner l’approche envers l’histoire de l’humanité. C'est le cas de celle faite par un groupe de chercheurs canadiens et américains, qui prouve que l'homme moderne ne date pas d'hier.

Des anthropologues et archéologues ont ainsi découvert en Afrique du Sud des pointes de pierre vieilles de 500.000 ans, faites pour être attachées aux extrémités de lances. Elles sont désormais les plus anciennes connues, celles trouvées préalablement ne datant «que» de 300.000 ans, a indiqué l’Agence Télégraphique Suisse (ATS), la principale agence de presse helvétique.

C’est la revue scientifique américaine Science qui a révélé cette découverte le 15 novembre. Selon l’ATS, «on sait désormais qu'elles (les pointes de lances en pierre ndlr) étaient déjà utilisées durant la période de l'Homo heidelbergensis —dernier ancêtre commun de l'homme moderne, l'Homo sapiens, et de son cousin aujourd'hui éteint, l'homme de Néandertal».

Ces objets, découverts en 1979 sur le site de Kathu Pan 1, au nord de l’Afrique du Sud, ont dû attendre plus de trente ans pour être correctement analysés: en effet ce n’est qu’en 2010 que l’on a pu précisément dater les dépôts dans lesquelles les pointes de pierre avaient été trouvées.

Pour Jayne Wilkins, l’un des principaux auteurs de la recherche publiée dans le magazine Science, «cette découverte bouleverse notre compréhension des adaptations des premiers ancêtres de l'homme moderne avant même l'émergence de ce dernier». «Il semblerait que les traits que nous attribuions à l'homme moderne et à ses plus proches cousins éteints, remontent plus loin dans notre lignée».

En effet, «bien que les Néandertaliens et les Homo sapiens utilisaient des pointes de lance en pierre, cette découverte est la première indication que cette technologie remonte à la période où ces deux espèces ont divergé» explique la chercheuse.

Lu sur ArcInfo

A lire aussi

Burundi: La route de la quinine, une quête inachevée

L'Afrique du Sud un pays malade?

L'Afrique du Sud malade de sa société inégalitaire

Jacob Zuma et la grogne des Sud-Africains