SlateAfrique

mis à jour le

Maroc - Les secrets de la survie de la monarchie (VIDEO)

Face au printemps arabe, «il n’existe point d'exception monarchique, mais un avantage vu sa légitimité historique», a estimé le 12 novembre, le prince Moulay Hicham, lors d’une interview accordée à la chaîne d’information France 24.

Le cousin germain du roi Mohammed VI est revenu sur de nombreuses questions relatives à la politique actuelle du royaume chérifien, rapporte le site marocain Emarrakech.

Et pour celui que l’on surnomme le Prince rouge, également chercheur à l’université de Stanford, aux Etats-Unis, la monarchie survivra... mais à certaines conditions:

«à terme, le passage à la monarchie constitutionnelle est (…) quasiment obligatoire pour garantir la survie de l’institution.» 

Et d'ajouter:

«Le processus de refonte constitutionnelle (juillet 2011) aurait pu aboutir à une vrai transition démocratique, or on s'est contenté au Maroc, d'une cohabitation asymétrique, ou un gouvernement islamiste élu démocratiquement, se contente de gérer les affaires courantes sans pouvoir trancher les plus grandes questions.»

En revanche, en ce qui concerne le Makhzen —le «pouvoir marocain» dans le langage courant— qui «s’essouffle déjà», est condamné à disparaître.

 

Lu sur France 24 et Emarrakech

A lire aussi

Moulay Hicham, le prince qui veut réformer la monarchie

Mohammed VI passé au détecteur de dictateurs

Discours royal: le diable se cache dans les détails

Maroc: la quadrature du trône