SlateAfrique

mis à jour le

Le Rwanda lâché militairement par la Belgique

Le Rwanda est désormais esseulé. La Belgique a décidé de suspendre sa coopération militaire après que l’ONU a établi son soutien à une rébellion active dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé Didier Reydners, le chef de la diplomatie belge, sur les ondes de RFI.

«On ne va pas former des militaires qui pourraient contribuer à la déstabilisation de la République Démocratique du Congo. Tant que cette situation n’est pas clarifiée on peut difficilement envisager des opérations de coopération militaire», a justifié Didier Reyners.

Le chef de la diplomatie belge a précisé que la prochaine réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Union Européenne (UE) le 19 novembre 2012 examinerait la question de sanctions contre Kigali. L’UE a d’ailleurs déjà suspendu, fin septembre dernier, ses projets d'aide au gouvernement rwandais.

Le gouvernement belge a préféré se retirer devant les nombreuses informations faisant état du soutien de Kigali aux forces rebelles de l'Armée révolutionnaire du Congo, autrefois dénommé M23 (Mouvement du 23 mars), un groupe composé d'ex-rebelles de RDC intégrés en 2009 à l'armée nationale et qui se sont mutinés depuis mai.

«Pour marquer le coup», la Belgique s’était même abstenue lors de l’élection du Rwanda au Conseil de Sécurité de l’ONU pour la période 2013-2014.

Le programme de partenariat militaire conclu en 2004 entre la Belgique et le Rwanda portait principalement sur la formation de militaires rwandais, la recherche et la santé.

Deux militaires belges ont ainsi été envoyés en mai dernier à l'hôpital militaire de Kigali pour une durée de deux mois afin d'y assister les spécialistes en médecine tropicale, a précisé l’AFP.

La suspension de ce lien avec Kigali fait suite à la mise en cause du Rwanda pour son soutien au M23.

Selon des experts de l'ONU, le M23 est soutenu par le Rwanda et l'Ouganda voisins, qui démentent ces accusations.

Lu sur RFI, AFP

A lire aussi

Pourquoi le Rwanda ne veut pas lâcher l'est de la RDC

Rwanda: Carton jaune pour Kagame

Et si l'Occident était en train de lâcher Kagame?