SlateAfrique

mis à jour le

Le président centrafricain fait arrêter son fils...à cause d'une facture d'hôtel non payée

Ce n’est pas toujours facile d’avoir un père président. Et ce n’est pas Kevin Bozizé, l'un des fils du président centrafricain François Bozizé qui vous dira le contraire.

Le président centrafricain aurait ordonné la détention de son fils le 6 novembre dernier car celui-ci avoir refusé de payer sa facture d’hôtel qui s’élèverait à 12.000 d’euros, rapporte le site d’information de la BBC.

La facture comprend le prix d’une chambre, le repas et d’autres prestations au Ledger Plaza Hôtel à Bangui, la capitale centrafricaine, poursuit la BBC.

Le fils serait derrière les barreaux depuis la semaine dernière. Le responsable de l’hôtel aurait également été arrêté en même temps que le fils, selon l’agence France Presse.

«Quand la directrice de l'hôtel a demandé le règlement de ces notes, celui-ci a refusé de les honorer. Mis au courant, son père l'a fait venir et devant la directrice, il a reconnu son passage à l'hôtel et affirmé avoir réglé toutes ses factures. Tous deux ont été arrêtés à la SRI (section recherche et investigation de la gendarmerie), mais après vérification, la directrice a été remise en liberté», ajoute le site du magazine Afrique Expansion, d'après la même souce de l'Agence France Presse. 

Jusqu’à maintenant, le correspondant de la BBC à Bangui a indiqué qu’il ne savait pas si le fils du président avait été libéré.

Lu sur BBC, Afrique Expansion

A lire aussi

Pourquoi la République centrafricaine a-t-elle un nom aussi barbant?

La Centrafrique va-t-elle un jour en paix?