SlateAfrique

mis à jour le

Ce dentifrice halal qui fait déjà grincer des dents

Après la viande, voici venu le temps du dentifrice 100% halal.

Le quotidien Le Parisien révèle ce 9 novembre qu’un site industriel français vient pour la première fois «d’obtenir la certification officielle de Bruxelles pour fabriquer des dentifrices halal».

Si le concept n’est pas nouveau (Le Parisien estime qu’un million de musulmans achètent des produits de beauté sans porc), c’est bien la première fois qu’une marque française commercialisera un tel produit fabriqué en France.

Jusqu’ici les crèmes, rouges à lèvres et autres soins de peau utilisés étaient importés d’Indonésie, de Belgique ou d’Australie, selon le Parisien.

Le constat dressé par Bruno Bernard, spécialiste de la certification du halal, confirme la demande qui existe autour de cosmétiques sans porc:

«Rien que dans un gel pour cheveux, il y a 99 % de gélatine de porc. Du coup, la cosmétique halal n’est plus si anecdotique que cela: celui qui ne veut pas toucher de porc ne peut pas s’en étaler sur les lèvres ou s’en mettre plein dans les cheveux!»

Un début de polémique vient toutefois écorner ce coup marketing, souligne le Parisien:

«Les cosmétiques halal ne font pas l’unanimité dans la communauté musulmane.»

Pour Nabil Hadj-Chikh, le patron de l’usine qui fabrique ce produit, les avis sont partagés parmi ses employés:

«Certains trouvent que cela va trop loin. Et pour d’autres, c’est un péché de consommer du porc dans un produit, surtout à partir du moment où on le sait

Selon Le Parisien, la fabrication et la commercialisation d’un tel produit répondrait à une véritable logique de marketing. Bruno Bernard exprime, quant à lui, l’idée que si le marché est déjà important dans l'Hexagone, l’avenir du halal made in Fance se jouera à l’étranger:

«Le plus important serait à l’exportation. Se revendiquer cosmétique de luxe français pour vendre des produits halal, d’autant que les produits existants sont assez bas de gamme, est un avantage incontestable pour séduire les 1,2 milliard de consommateurs potentiels

Lu sur Le Parisien

 

A lire aussi

Pourquoi les musulmans n'ont pas à rougir de la viande halal

Quand le halal s'impose partout en Tunisie

L’alcootest est-il un produit halal?

La sodomie pour le djihad, une pratique halal?