SlateAfrique

mis à jour le

Nigeria - Obama est-il l'antéchrist?

«Obama est-il l’antéchrist?», s'interrogeait le 5 novembre, deux jours avant la réélection de Barack Obama à la présidence américaine, le site du quotidien nigérian Leadership.

De façon tout à fait sérieuse, un journaliste y égraine  peu à peu les raisons qui feraient de Barack Obama un véritable diable, à qui la quasi-totalité des maux de la terre seraient imputables.

«(…) le président Obama n'est pas ce que l'on croit», explique ainsi le quotidien illustrant le supposé double jeu du président américain par des exemples farfelus.

«Pourquoi est-ce qu’en 2008 et cette année, une tempête violente et dangereuse a frappé les villes dans lesquelles les conventions du parti républicain ont été organisées, les premiers jours  des conventions étant partiellement perturbés? Quelle est la relation d'Obama avec les forces élémentaires?», s’interroge Leadership.

La tempête Sandy est aussi pointée du doigt comme n’étant pas un hasard, mais ayant un lien avec la campagne d'Obama.

Le premier reproche concret adressé à Barack Obama est sa tournée au Moyen-Orient, entreprise quelques semaines après son élection de2008.

Leadership l'accuse en effet de s’être, à l’occasion, agenouillé devant le roi d’Arabie Saoudite, puis de s’être rendu en Egypte, alors que beaucoup de pays régionaux ne reconnaissent pas la légitimité de l’Etat d’Israël et que les minorités chrétiennes y sont supposément persécutées.

«La question qui m'est venue à l'esprit était de savoir si le “Hussein” de “Barack Hussein Obama” ne prenait pas le dessus sur le “Barack”».

Le mariage homosexuel, le droit à l’avortement ou encore le droit à l’adoption homosexuelle : autant de transgressions reprochées par Leadership à Barack Obama, et décrites comme la «violation des valeurs religieuses fondamentales».

Tout est ensuite reproché au président américain:

«Profanation de la cellule familiale traditionnelle», crise économique et écologique, faible politique extérieure, ratés en politique intérieure… Tout y passe.

Lu sur Leadership

 

A lire aussi

Barack n'est pas ton ami

L'Afrique attend Obama au tournant

Lettre à mon cousin Barack

Comment Barack Obama a gagné