SlateAfrique

mis à jour le

10.000 cas de viol en Algérie

C’est un chiffre qui donne la nausée. 10.000 cas de viol ont été enregistrés en Algérie depuis le début de l’année 2012, selon des médecins légistes de différents hôpitaux, rapporte Algérie-Focus.

Les principales victimes: des femmes et des jeunes filles, selon le quotidien national Djazairnews.

Et celles-ci préfèrent emporter leur secret dans la tombe par peur du scandale, selon le professeur et chef de service au CHU de Constantine, Abdelaziz Ben Harkat, souligne Algérie-Focus.

En 2011, on a dénombré 12.000 cas de viol sur tout le territoire. Rien qu’à Constantine, on a enregistré plus de 350 cas en 2011, affirme la même source.

En outre, les violeurs sont souvent des proches de la victime note Abdelaziz Ben Harkat: le père, des oncles ou encore des cousins. 

«La dissimulation des cas de viols et des harcèlements sexuels contribuent à la propagation des maladies dangereuses (…)», avertit-il.

Lu sur Algérie-Focus

A lire aussi

Trop dur d'être femme à Alger

Algérie: Femmes sous tutelle

Harcèlement sexuel: des Egyptiennes brisent le silence

Egypte: le mâle du bus