SlateAfrique

mis à jour le

Un soldat congolais tué par des troupes rwandaises

Rien ne va plus entre le Rwanda et la République démocratique du Congo. Le 3 novembre, des soldats rwandais ont tué un militaire congolais, à la frontière entre la RDC et le Rwanda à Kanyanja, à une dizaine de kilomètres de Goma, rapporte le site de la Radio Okapi

Selon un porte-parole militaire rwandais, le général Joseph Nzabamwita, l'accrochage a fait un mort dans les rangs des soldats congolais et un blessé parmi les soldats rwandais, souligne le site BBC.

«Les militaires congolais avaient franchi la frontière pour acheter du lait. Leurs homologues auraient alors ouvert le feu sur eux. En ripostant, les Congolais ont également tué un soldat rwandais», indique Radio Okapi.

Le corps du soldat congolais est resté au Rwanda. Un porte-parole militaire congolais assure qu’une commission d’enquête a été envoyée au Rwanda pour discuter avec les responsables de l’armée rwandaise.

Du côté rwandais, le général Joseph Nzabamwita, donne une autre version des faits. Il a déclaré à l’AFP que les soldats congolais avaient pénétré en territoire rwandais «en mission de reconnaissance», dénonçant «un acte de provocation».

Des sources locales indiquent que cette partie de la frontière entre le Rwanda et la RDC est inhabitée du côté congolais. Ce qui pousserait les militaires congolais à s’approvisionner parfois de l’autre coté de la frontière.

Un correspondant de la BBC dans la région relève que c'est le premier affrontement direct entre les deux pays depuis 2001.

Lu sur Radio Okapi et BBC

A lire aussi

Pourquoi le Rwanda ne veut pas lâcher l'est de la RDC

RDC: la face cachée du secteur minier

Que vient chercher le président rwandais Kagamé en RDC?

RDC: l'armée en toute impunité