mis à jour le

Nigeria: enlèvement de trois responsables gouvernementaux

Des hommes armés vêtus d'uniformes des forces de sécurité ont enlevé le ministre des Finances de l'Etat de Zamfara (nord-ouest du Nigeria) ainsi que deux membres de son équipe, et ont tué son adjoint, a annoncé mardi un porte-parole régional.

Hamza Salihu, directeur du budget de cet Etat, a été enlevé dimanche avec ses deux collaborateurs sur une route de l'Etat voisin de Kaduna, une région marquée par les violences entre agriculteurs et éleveurs.

Les responsables étaient en mission au moment où ils ont été victimes d'une embuscade lors de cette "attaque terrible", a indiqué dans un communiqué le porte-parole du Zamfara, Yusuf Idris.

Les agresseurs ont ouvert le feu sur le véhicule des responsables, tuant le directeur adjoint du budget, Kabir Ismail, et blessant une collègue, a-t-il dit.

"Des mauvais éléments utilisent des uniformes des forces de sécurité pour stopper et enlever des citoyens respectueux de la loi", a ajouté le porte-parole.

Les enlèvements contre rançon, nés au début des années 2000 dans le sud-est pétrolier du pays, se multiplient désormais dans le nord-ouest du Nigeria, région d'origine du président Muhammadu Buhari.

Les groupes criminels profitent de l'absence de forces de sécurité dans les zones rurales pour voler du bétail, détruire des villages et enlever des personnes. Des villages entiers ont été abandonnés par leurs habitants par peur des bandes criminelles.

AFP

Ses derniers articles: Libye: un fils de l'ex-dictateur libéré, que reste-t-il du clan Kadhafi?  RDC: nouveau massacre de villageois en Ituri, les ADF accusés  Guinée: les putschistes convoquent autoritairement les anciens ministres 

enlèvement

AFP

Enlèvement au Nigeria: les ravisseurs demandent de la nourriture pour les lycéens

Enlèvement au Nigeria: les ravisseurs demandent de la nourriture pour les lycéens

AFP

Enlèvement de masse au Nigeria: couvre-feu allégé

Enlèvement de masse au Nigeria: couvre-feu allégé

AFP

Ghana: enlèvement de deux étudiantes canadiennes

Ghana: enlèvement de deux étudiantes canadiennes