SlateAfrique

mis à jour le

Le «premier flic du Sénégal» paie la casse à Dakar

Le remaniement du gouvernement sénégalais du 29 octobre a pris des allures de sanctions. Le président Macky Sall n’a pas tardé à réagir à la suite des nombreux soubresauts notés ces derniers jours.

Mbaye Ndiaye, ministre de l’Intérieur, par ailleurs militant influent au sein de l’Alliance pour la République (APR), parti de Macky Sall, est passé à la trappe. Pour beaucoup, le «premier flic du Sénégal» a été sanctionné à cause de la déferlante thiantacoune, qui a mis à sac le 22 octobre dernier la ville de Dakar, avec de nombreuses casses de voitures, rapporte Rewmi.

Les nombreux errements du ministre Mbaye Ndiaye ont énormément fait baisser la côte de popularité du gouvernement de Macky Sall.

Le journal sénégalais L’Enquête rappelle également la sortie malheureuse du ministre de l’Intérieur à la suite de la profanation des cimetières catholiques, en qualifiant cette bévue d’affaire strictement «chrétienne».  

«Le voleur est de la communauté chrétienne et les receleurs ne sont autres que des chrétiens», a déclaré le Mbaye Ndiaye au lendemain des faits.

Des propos qui avaient choqués la communauté chrétienne sénégalaise. Toutes choses qui ont conduit Macky Sall a le déboulonner.

Mbaye Ndiaye a été nommé ministre d'Etat auprès du président de la République. Il a été remplacé à son poste par un général à la retraite, Pathé Seck.

Au total ce sont sept ministres de la précédente équipe qui s'en vont. Contrairement aux promesses de campagne, le gouvernement passe désormais de 25 à 30 ministres. Le Premier ministre, Abdoul Mbaye, a expliqué que ce remaniement répond à un souci «d’efficacité et d’efficience».

On note également le départ d’un autre militant influent de l’APR, Alioune Badara Cissé, qui occupait le poste de ministre des Affaires étrangères. Pour ce dernier, son départ serait lié à des dissensions internes.

Lu sur Rewmi, Enquête

A lire aussi

Macky Sall répète les mêmes erreurs que Wade

Macky Sall est-il le François Hollande sénégalais?

Sénégal: Macky Sall à l’heure du respect des engagements