SlateAfrique

mis à jour le

Les Tunisiens ne savent pas d'où ils viennent

Plus de la moitié des Tunisiens ne savent pas quelles sont leurs origines, a indiqué le site tunisien Espace Manager.

Dans un sondage réalisé par l’institut 3C Etudes, il apparaît effectivement que 56% des 2.827 individus sondés sont incapables de répondre à la question: «Connaissez-vous les origines de votre famille?»

Sur les dix premières réponses rapportées par Espace Manager, le Maroc et l’Algérie font figure de premiers pays d’origine pour les Tunisiens interrogés.

5,9% des personnes interrogées se disent ainsi originaires du Maroc. 5,7% revendiquent des origines berbères, tandis que  5,5% auraient des origines algériennes. Plus généralement, ce sont 5,4% des personnes interrogées qui parlent de leurs origines arabes «sans plus de précision» indique le site. 

4,4% se prétendent à leur tour originaires de Turquie, 3,6% viendraient de Libye, 3,1% d’Arabie Saoudite, 2,1% d’Andalousie et 1,8% d’Egypte.

Les résultats obtenus affichent toutefois des disparités selon les localités concernées, et les milieux d’habitation des individus sondés.

Selon Espace Manager, les habitants des zones rurales sont plus nombreux à ne pas connaître leurs origines que les habitants des milieux urbains. 58,4% des ruraux sont ainsi incapables de répondre à la question posée par l’institut de sondages, contre 54,1% des interrogés en zone urbaine.

Plus surprenant, les habitants des zones rurales sont aussi plus nombreux à se revendiquer d’origine marocaine, tandis que les habitants des zones urbaines se revendiquent plus volontiers d’origine turque.

Le nombre de personnes interrogées qui ignorent leurs origines dépasse le seuil des 49% partout dans les régions, et atteint 62% dans le centre-ouest du pays.

Lu sur Espace Manager

A lire aussi

Tunisie: c'est pas la merde, mais ça viendra

Face au pouvoir, les journalistes tunisiens se veulent combatifs

Vous souvenez-vous de la Tunisie d'avant Ghannouchi?

Tunisie: Rached Ghannouchi tombe le masque