SlateAfrique

mis à jour le

Soudan - Des images satellites confirment la version d'un bombardement aérien

Des images satellites du site militaire soudanais, qui a pris feu dans la nuit du 24 au 25 octobre, suggèrent que l’explosion est liée à une frappe aérienne, rapporte The Guardian.

Les images satellitaires diffusées par l’association Satellite Sentinel Project  indiquent que Yarmouk comprend une installation de stockage de pétrole, un dépôt militaire et une usine de munitions.

Les images montrent également de  larges cratères près de l'épicentre de l'explosion.

Les experts militaires consultés ont trouvé que les cratères étaient compatibles avec des cratères dont les impacts résultent d’une frappe aérienne.

Pour les autorités soudanaises, Israël est derrière l’attaque de l'usine de fabrication d'armes de Yarmouk située au sud de la capitale soudanaise. Très vite Khartoum a affirmé avoir été la cible d’une attaque aérienne, accusant explicitement Israël d’avoir bombardé le complexe militaire. Un complexe ouvert en 1996 et l’un des plus importants du Soudan, précise The Guardian.

Jusque là aucun démenti ni commentaire de la part des responsables israéliens. Un haut responsable  à la défense a toutefois accusé Khartoum de jouer un rôle dans le trafic d’armes qui partirait du Soudan et arriverait entre les mains du Hamas dans la bande de Gaza, en passant par le Sinaï égyptien.

Selon Israël, le Soudan serait un allié de l’Iran et du Hezbollah libanais (le parti de Dieu).

Montée et financée par le célèbre acteur américain George Clooney, l’association Satellite Sentinel Project (SSP) a pour objectif de surveiller la zone soudanaise pour détecter de potentielles violations des Droits de l’Homme au Soudan.

Lu sur The Guardian

A lire aussi

Pour Israël, le Soudan est un allié de l'Iran et du Hamas

Le Soudan menace de riposter militairement contre Israël

Israël n'est plus la terre promise des Africains

Pourquoi le Soudan du Sud est un allié stratégique d'Israël