mis à jour le

CAN-2019: place

Peu inquiétés durant la phase de poules, les favoris de la CAN-2019, Egypte, Maroc ou Sénégal, entament à partir de vendredi en huitièmes de finale leur difficile ascension vers le sacre. Pour le Cameroun, tenant du titre opposé au Nigeria samedi, attention à la chute!

. Le Cameroun sur un fil

C'est l'affiche du premier tour à élimination directe: Cameroun-Nigeria, un classique entre deux voisins. Les fans des Lions indomptables chérissent le souvenir des finales 1984, 1988 et 2000 gagnées face aux Super Eagles, quand leurs adversaires ont en tête la victoire 4-0 lors des éliminatoires pour le Mondial-2018.

Mais avant de se retrouver à Alexandrie samedi à 18h00, aucune des deux équipes n'a montré de quoi égaler ses devancières dans les livres d'histoire. Le Nigeria a été privé de la première place de son groupe par le novice Madagascar, qui l'a battu 2-0 à la surprise générale.

Le Cameroun, qui reste sur deux 0-0 (contre le Ghana puis le Bénin), ne sait plus marquer. Sacrée en 2017, la sélection dirigée par Clarence Seedorf a fini 2e du groupe F derrière le Ghana, pour se retrouver dans la partie de tableau la plus difficile. A l'horizon se profile un quart face à l'Egypte, qui joue face à l'Afrique du Sud samedi (21h00) au Caire... 

"Pour aller loin, il faut battre chaque équipe. Ça va être un très bon match", a déclaré le capitaine des Lions indomptables Eric Maxim Choupo-Moting. 

. Le Sénégal et l'Algérie face à un piège

L'Algérie de Riyad Mahrez, après son élimination dès les poules en 2017, est l'équipe qui a le plus impressionné depuis le début de la compétition. Les Fennecs, qui ont remporté leurs trois matches de poule pour la première fois depuis leur sacre de 1990, sauront-ils gagner une rencontre de phase finale après neuf ans de disette?

Dimanche au Caire face à la Guinée (21h00), dont le maître à jouer Naby Keïta est incertain, les Verts aborderont leur 8e avec leur nouvel habit de grand favori, celui que le sélectionneur Djamel Belmadi repousse sans cesse dans ses conférences de presse. Avant un éventuel quart face au Mali ou la Côte d'Ivoire.

Le Sénégal de Sadio Mané a lui aussi tout d'un futur vainqueur. Mais les Lions de la Teranga sortent des poules esquintés, par une défaite face à l'Algérie (0-1) et surtout la blessure de plusieurs cadres. 

Face au coriace Ouganda, vendredi au Caire (21h00), le coach Aliou Cissé déplorera l'absence de son gardien Edouard Mendy, forfait jusqu'à la fin de la compétition en raison d'une fracture à la main gauche, mais devrait enregistrer le retour de son défenseur central Salif Sané.

"Le talent est avec nous, on a énormément de potentiel. Face au Kenya (3-0), les garçons ont montré une force de caractère assez intéressante. Nous sommes optimistes pour l'avenir", a assuré le technicien.

. Derby Mali-Côte d'Ivoire, Madagascar y croit

Sur le papier, le Mali et la Côte d'Ivoire ont tout pour se ressembler: deux Etats voisins, et deux sélections portées par leur jeunesse. Les Aigles de Diadie Sammassekou et Moussa Marega affrontent les Eléphants de Nicolas Pépé dans un duel plein de promesses, lundi à Suez (18h00).

Les Maliens, premiers devant la Tunisie, ont déjà étalé leur potentiel dans cette CAN, et partent avec un peu d'avance face aux Ivoiriens. "Mali-Côte d'Ivoire, c'est un grand match, et ce depuis mon enfance. Ça sera difficile", a reconnu le défenseur malien Boubakar "Kiki" Kouyaté.

Avec une moyenne d'âge supérieure à 28 ans, Madagascar a beau avoir l'équipe la plus âgée du tournoi, elle n'a pas l'expérience de ce niveau-là: c'est sa première phase finale, pour sa première participation! Les Zébus, qui ont créé la surprise face au Nigeria (2-0), rencontrent la RD Congo, dimanche à Alexandrie (18h00), pour poursuivre leur belle histoire.

Idem pour le Bénin, qui va jouer face au Maroc, vendredi au Caire (18h00), son premier match à élimination directe en quatre éditions. Mais les Ecureuils devront faire sans leur attaquant vedette Steve Mounié, suspendu.

Ghana-Tunisie, lundi à Ismaïlia (21h00), fermera la marche des huitièmes.

AFP

Ses derniers articles: Tanzanie: le président ordonne la décongestion des prisons  Gabon: libération du leader d'un parti d'opposition arrêté lundi  CAN-2019 : "Le Sénégal a aussi des arguments" pour l'emporter, estime Aliou Cissé 

choc

AFP

CAN-2019: au Caire, les supporters des Pharaons sous le choc de l'élimination

CAN-2019: au Caire, les supporters des Pharaons sous le choc de l'élimination

AFP

CAN-2019: Mané contre Mahrez, Sénégal-Algérie, premier choc du tournoi

CAN-2019: Mané contre Mahrez, Sénégal-Algérie, premier choc du tournoi

AFP

Egypte:

Egypte: