mis à jour le

Imaginons un jour férié pour la fête du mouton en France

Pendant que l’Afrique célèbre la Tabaski, la fête du mouton, les musulmans d’Occident pointent à l’usine. Faut-il islamiser les jours fériés européens? Texte et dessin de Damien Glez.

En cette fin de semaine, les musulmans d’Afrique fêtent l’aïd el-kébir, en souvenir de ce brave Ibrahim qui se fit à l’idée d'égorger son fils Ismaël, juste avant que Dieu interceptât le couteau en disant «Je rigooooole».

Comme chaque mois de dhou al-hijja (un des quatre mois sacrés de l'islam), on dépense plus qu’on ne gagne, histoire d’épater le voisinage, la taille du ruminant égorgé sur le flanc gauche étant censément proportionnelle à la dimension de la foi.

Pourvu que les Ibrahim d’aujourd’hui ne sacrifient pas autre chose qu’un capriné dans la région de l’Azawad

La démonstration de force religio-pécuniaire, si elle semble très contemporaine, n’est pas spécifique à la confession musulmane.

Au fil des ans, en Afrique noire, la communion solennelle du rejeton semble susciter des réjouissances de plus en plus monumentales. Réjouissances auxquelles le pré-ado concerné se sent souvent étranger.

Mais la foi ne s’embarrasse guère de scrupules, quant à la compétition de signes extérieurs de richesse.

Pour formaliser le droit à l’ostentatoire, il faudrait reformuler le verset de la Bible qui indique qu’«il est plus facile à un chameau de passer par le chas d'une aiguille qu'à un riche d'entrer au royaume de Dieu».

En cette période de Tabaski, le plus «hype» reste évidemment l’escalade du mont Arafat et la circumambulation autour de la Kaaba.

Il aura fallu, pour cela, économiser pièce par pièce (ou liasse par liasse) le budget d’un pèlerinage à La Mecque et traverser le chemin de croix d’une organisation souvent chaotique du hadj, notamment dans quelques pays d’Afrique de l’Ouest.

Les ladji et hadja qui ne seront pas restés sur le carreau auront droit, à l’aéroport, à un accueil digne de Nelson Mandela sortant de Robben Island.

Le plus fauché des musulmans, mais aussi l’évangéliste du coin, profiteront du long week-end embrayé par un vendredi férié. Heureusement que la lune n’a pas porté son dévolu sur un dimanche.

Quoique, dans certains pays d’Afrique noire, un jour férié tombé un dimanche donne droit à un lendemain chômé. Qu’importe si, les célébrations du dimanche achevées, le lundi sera consacré à un farniente improductif dans des pays qui entendent pourtant atteindre l’émergence.

C’est bien connu, il ne faudrait jamais travailler le lendemain d’un jour de congé. Si seulement le week-end de la Tabaski avait pu rejoindre la Toussaint…

Une quinzaine de jours fériés

On ne plaisante pas avec les jours fériés. Les pays africains en comptent en moyenne une quinzaine, contre une dizaine dans la plupart des pays européens. Ne s’agit-il que d’une envie de «buller» sur le continent noir, contrée prise au piège de «l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles»?

Que nenni! Il s’agit, par exemple, de célébrer comme il se doit cette femme qu’on aime tant. Ainsi, au Burkina Faso, la journée du 8 mars est fériée. Au Burkina Faso, les femmes représentent 13% des membres du gouvernement…

Il est vrai tout de même que l’Afrique ne détiendrait pas le record des jours fériés. Les Argentins friseraient la vingtaine de célébrations nationales justifiant une suspension du travail.

Pas de suspension de taf (travail, tel qu'on l'appelle dans le langage argotique en France) pour les musulmans de France qui souhaitent, en tout bruit et toute odeur, maltraiter un bélier dans leur baignoire.

C’est pourtant au nom de l’œcuménisme que nombre de pays d’Afrique noire accumulent les jours fériés. En Côte d’Ivoire, les bureaux restent fermés le jour de l’Ascension comme celui de l'aïd al-fitr (fête du ramadan). Il est vrai que le Maroc vénère davantage la naissance de Mohammed VI, le 21 août, que celle du petit Jésus, le 25 décembre.

Pour autant, les pays européens devraient-ils laïciser leurs jours fériés, à défaut de les «païeniser»? Laïciser en assainissant la liste des célébrations civiles des considérations religieuses? Ou, au contraire, en restant à équidistance des confessions, ce qui signifierait n’en privilégier aucune.

En août 2012, la ville-Etat de Hambourg est devenue le premier Land à reconnaître trois jours saints musulmans, obtenant, en échange, que les représentants de l'islam allemand acceptent l'égalité hommes-femmes.

Ces journées ne sont pas formellement fériées, mais obtiennent le même statut que le Jour des pénitences et des prières, une fête protestante inscrite, en novembre, au calendrier. Ce jour-là, les fidèles qui souhaitent chômer ou dispenser leurs enfants d'école en ont officiellement le droit, sans avoir à se justifier.

Tropicalisation de Noël

Quelques semaines plus tôt, c’est en France que l'Association nationale des directeurs des ressources humaines remettait un projet au ministre français du Travail, Michel Sapin, patronyme qui évoque plutôt Noël.

Il s’agirait de supprimer trois jours fériés «chrétiens» à remplacer par trois autres jours de l'année, que chacun pourrait choisir librement. Dans le collimateur: le lundi de Pentecôte, l'Ascension et l'Assomption.

Les nostalgiques d’une France blonde et judéochrétienne indiquent que cette réciprocité suppose des mesures… réciproques dans toute l’Afrique, notamment celle du Nord.

Même s’ils n’osent plus se prétendre propriétaires du calendrier, les chrétiens restent sur la défensive, arguant qu’il s’agit moins d’une peur du barbu (Le Père Noël ne l’est-il pas?) qu’une tendre et légitime mélancolie inspirée d’us et coutumes millénaires.

Ils ne sont guère nombreux, pourtant, les Français du XXIe siècle qui ont les moindres us ou la moindre coutume à l’anniversaire du jour où Jésus passa le mur du son.

En revanche, certains —souvent non pratiquants— appréhendent la mort programmée du pain au chocolat et considèrent les minarets comme les «baïonnettes de l’Islam» plantées dans la douce France.

Quand la candidate des Verts à la présidentielle française, Eva Joly, proposa d'instaurer un jour férié pour l'Aïd, c’est la jaunâtre Brigitte Bardot qui devint «verte», s’indignant du «sacrifice sanglant de l’aïd-el kébir» qui «méprise les animaux et ceux qui les défendent». L’égérie flétrie du cinéaste Jean-Luc Godard a toujours insinué que les musulmans ne devaient pas être traités comme des animaux. Pas aussi bien que des animaux…

La tropicalisation de Noël, sur le continent africain, a été, il est vrai, facilitée par le fait que la fête de la Nativité est une date aussi commerciale que bigote.

Peut-être un jour Rachid le plombier de Rueil-Malmaison (en banlieue parisienne) ou Mamadou le technicien de surface de Boulogne-Billancourt (ouest de Paris) pourra-t-il vaquer à son sacrifice en toute quiétude, comme René le concessionnaire de Maârif, à Casablanca, qui pourra trouvera le temps de déposer quelque cierge en milieu de journée et de semaine…

Damien Glez

Retrouvez tous les articles de la rubrique Coupé Décalé

Damien Glez

Dessinateur burkinabé, il dirige le Journal du Jeudi, le plus connu des hebdomadaires satiriques d'Afrique de l'Ouest.

Ses derniers articles: L'Afrique oublie ses drames le temps des jeux  Treize produits halal à la douzaine  Chine, labo des faux médicaments en Afrique? 

Damien Glez

Coupé décalé

Treize produits halal à la douzaine

Treize produits halal à la douzaine

Vu de Ouagadougou

Réélection d’Obama: les Africains satisfaits, mais si peu...

Réélection d’Obama: les Africains satisfaits, mais si peu...

Coupé Décalé

Interview exclusive de Dieu

Interview exclusive de Dieu

animaux

Wildlife

Comme les hommes, les singes se réconcilient après une dispute

Comme les hommes, les singes se réconcilient après une dispute

Mignoncité

Le pays où les crocodiles ne sont pas dangereux

Le pays où les crocodiles ne sont pas dangereux

Wafaa Taha Latik - Lemag

Le mystère du lac tanzanien qui pétrifie les animaux

Le mystère du lac tanzanien qui pétrifie les animaux

Ascension

AFP

CAN: l'Egypte veut confirmer son grand retour, la RDC son ascension

CAN: l'Egypte veut confirmer son grand retour, la RDC son ascension

AFP

Marathon de New York: Ghebreslassie poursuit son ascension

Marathon de New York: Ghebreslassie poursuit son ascension

Nabil

Ascension : Les chrétiens célèbrent l'élévation au ciel de Jésus

Ascension : Les chrétiens célèbrent l'élévation au ciel de Jésus