mis à jour le

CAN-2019: courte grève des joueurs nigérians pour obtenir leurs bonus

Les joueurs de l'équipe du Nigeria qui participent à la Coupe d'Afrique des Nations ont fait mardi une très courte grève de l'entrainement pour demander que leur bonus leur soit payé, a-t-on appris de sources concordantes.

Les joueurs ont également refusé de participer à la conférence de presse d'avant-match à la veille de leur rencontre contre la Guinée à Alexandrie mercredi.

Les Super Eagles réclamaient que leurs soient payées leurs primes après la victoire contre le Burundi.  

Mais "le capitaine a parlé aux joueurs, leur a demandé d'être compréhensifs, et l'équipe a finalement accepté de s'entrainer", a indiqué à l'AFP une source proche de l'équipe.

"Le problème est résolu", a confirmé le porte-parole de la fédération nigériane de football(NFF), Ademola Olajire.

"La NFF a reçu aujourd'hui une partie des fonds alloués au tournoi, et est en train de les convertir en dollars pour payer les joueurs et les responsables", a-t-il ajouté.

Selon un autre responsable, les joueurs touchent une indemnité d'entrainement de 200 dollars par jour, du 2 au 30 juin. Ils avaient aussi touché une prime de match pour leur 0-0 amical contre le Zimbabwe avant leur départ pour la CAN.

L'équipe nigériane des moins de 20 ans ainsi que l'équipe féminine, dont les coupes du monde ont lieu respectivement en Pologne et en France, ont également fait grève pour toucher leurs indemnités. 

AFP

Ses derniers articles: En Algérie, en bas "tout bouge, mais rien ne change" au sommet  Brice Laccruche Alihanga, l'ex-puissant directeur de cabinet de Bongo qui s'est brûlé les ailes  Le Niger en deuil rend hommage 

grève

AFP

Afrique du Sud: accord de fin de grève entre la compagnie aérienne SAA et les syndicats

Afrique du Sud: accord de fin de grève entre la compagnie aérienne SAA et les syndicats

AFP

Une grève cloue au sol les vols de South African Airways

Une grève cloue au sol les vols de South African Airways

AFP

Au Zimbabwe, les médecins

Au Zimbabwe, les médecins

nigérians

AFP

Nigérians rapatriés d'Afrique du Sud: "J'aurais pu mourir. Je me suis enfui"

Nigérians rapatriés d'Afrique du Sud: "J'aurais pu mourir. Je me suis enfui"

AFP

Violences xénophobes: près de 200 Nigérians rapatriés d'Afrique du Sud

Violences xénophobes: près de 200 Nigérians rapatriés d'Afrique du Sud

AFP

Quelque 600 Nigérians doivent être rapatriés d'Afrique du Sud après les violences xénophobes

Quelque 600 Nigérians doivent être rapatriés d'Afrique du Sud après les violences xénophobes