SlateAfrique

mis à jour le

Haïti - Wyclef Jean paré à tous les coups

Wyclef Jean, chanteur de hip-hop américain, a failli manquer son rendez-vous avec les urnes.

Dimanche 20 mars 2011 se tenait le second tour de la présidentielle en Haïti. Il opposait l’ancienne première dame Mirlande Manigat et le chanteur populaire Michel Joseph Martelly, plus connu sous le nom de Sweet Micky.

La veille, un incident a failli l’empêcher de se présenter au vote: il a été blessé —éraflé, plutôt— par balles à la main à Port-au-Prince, la capitale d’Haïti. Examiné à l’hôpital, il n‘a pas su dire d’où venait le tir, rapporte CNN. Alors Wyclef, Ready or Not pour le vote?

Un porte-parole de Michel Martelly a indiqué le soir même de l'admission de Wyclef Jean à l'hôpital que cela ne l’empêcherait pas de déposer son bulletin. Le lendemain, tout s’est déroulé «dans l’ordre et le calme» selon le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU, Edmond Mulet. Les résultats de la présidentielle sont attendus pour le 16 avril 2011.

Wyclef Jean, acolyte de Lauryn Hill et Pras Michel au sein des Fugees dans les années 1990, est mobilisé depuis le début en faveur de Martelly.  Le jeudi 17 mars 2011, les Haïtiens ont eu le privilège de voir se reformer sur scène le groupe, dont les membres menaient chacun une carrière solo depuis leur séparation en 1997. Auteur d’un des albums de hip-hop les plus vendus au monde, The Score, près de 200.000 personnes étaient rassemblées sur la place du Champ de Mars à Port-au-Prince.

Wyclef Jean en a sans doute profité pour faire danser les partisans de Michel Martelly sur une chanson qu’il a composée pour l'occasion. Repons Payizan est un hymne aux promesses électorales du candidat: la redistribution des richesses de manière équitable pour les paysans ou encore l’école gratuite pour tous les enfants.

Rappellons également qu'en juillet 2010, le chanteur américain envisageait de se présenter à la présidentielle. Seulement, la Constitution exige que chaque candidat ait résidé au moins cinq ans sur le territoire haïtien —ce qui n’était pas le cas de Wyclef Jean. Pas perturbé pour autant, il a fait appel à tous ses amis musiciens pour soutenir la campagne de Michel Martelly.

Lu sur CNN