SlateAfrique

mis à jour le

Nigeria - Une société pétrolière française de nouveau cible de kidnappings

Sept employés d'une entreprise pétrolière française ont été pris en otages au large du Nigeria, le 15 octobre.

Les sept otages, six Russes et un Estonien, travaillent pour Bourbon, une société spécialisée dans les services pétroliers maritimes, rapporte RFI.

Ils ont été enlevés en pleine mer sur leur bateau, le Bourbon Liberty 249.

D’après l'entreprise française, leur navire de remorquage et d’ancrage de plateformes pétrolières a pu rejoindre avec le reste de l'équipage le port d’Onné, à côté de Port-Harcourt au sud du Nigeria.

«Les familles de nos otages sont tenues informées, nous travaillons à la libération rapide de nos employés et notre dispositif de sécurité au Nigeria a été réadapté», affirme une source interne à la société.

De plus, «les neuf Nigérians qui étaient à bord sont sains et saufs et en bonne santé».

Un consultant privé dans le domaine de la sécurité, Drum Cussac, a spécifié que la prise d'otages a eu lieu à 40 miles nautiques de Brass, le long de la côte nigériane.

Après 2009, la région du delta du Niger a connu une accalmie militaire, mais les prises d'otages dans le secteur pétrolier restent fréquentes.

Actuellement, il n’y a aucune information sur les ravisseurs du Bourbon Liberty 249. Pour beaucoup, il est très probable qu’ils demandent une rançon.

Auparavant, entre 2008 et 2010, Bourbon a pu résoudre trois problèmes de «kidnappings».

Lu sur RFI

A lire aussi

Pourquoi le Nigeria fait peur à ses voisins

Angola - Nigeria: les nouveaux rivaux

Nigeria - Le port de Lagos, nouveau terrain de chasse des pirates