SlateAfrique

mis à jour le

L'évêque ghanéen qui brandit la menace de l'islamisation de l'Europe (VIDEO)

Un mois après la polémique soulevée par le film américain antimusulman, L’innocence des Musulmans, une autre vidéo controversée sur l'islam crée à son tour le buzz sur la Toile.

Le document qui dure sept minutes met en garde, chiffres à l’appui contre l’islamisation de l’Europe. Le cardinal Peter Turkson, originaire du Ghana, a fait sensation en diffusant devant environ 300 évêques la vidéo à Rome, rapporte Le Figaro.

«La nouvelle évangélisation» du monde, était au cœur des débats au cours du synode du 15 octobre dernier au Vatican. Le cardinal Peter Turkson, un Ghanéen qui occupe l'un des ministères les plus prestigieux du Saint-Siège, le conseil pontifical Justice et Paix, a eu l'idée de faire visionner à plus de 260 évêques, un film alarmiste sur l’immigration musulmane en Occident.

Ledit film, intitulé Muslim Demographics, circule depuis 4 ans sur la Toile. Elle annonce à long terme une domination de l’islam en Europe, en raison du très fort taux de fécondité des populations musulmanes. Posté le 30 mars 2009 par un internaute sous le pseudonyme de «Friendofmuslim», il a été visionné par 13 millions de personnes.

«Le monde est en train de changer», annonce en préambule le film qui démontre «l’instauration d’une  République islamique en France dans les trente-neuf ans».

 La vidéo compare le taux de fécondité des Françaises qui tournerait autour de 1,8 enfant par femme au taux de féconfité «musulman», qui avoisinerait 8,1 enfants. Le film prédit que «l’islam deviendra la première religion d’ici cinq à sept ans» dans toute l’Europe. Par conséquent, il fait appel aux «fidèles» internautes à partager l’Evangile.

La diffusion du film a semé le trouble au Vatican. Certains évêques n’ont pas manqué de montrer leur «perplexité» sur le fond de la vidéo. Le haut responsable chargé du dialogue avec l’islam a qualifié de «maladresse» la diffusion de cette vidéo dans une instance officielle et publique de l’Eglise catholique. Selon lui, son confrère, «n’a probablement pas mesuré la portée de son initiative». Parallèlement, d'autres évêques ont surtout promis de produire d'autres chiffres sur l'expansion de l'islam en Europe et dans le monde.

Le 16 octobre, le cardinal Turkson, a présenté ses excuses, regrettant d’avoir «troublé la sensibilité de certains participants». Il a déclaré qu’il n’avait «aucune intention de déclencher un jihad contre l'islam» mais plutôt de dénoncer en Occident «la baisse de la natalité et certaines politiques de planning familial»

Lu sur Le Figaro

A lire aussi

Et si on parlait islamophilie?

Que faut-il vraiment faire des islamistes?

Pourquoi le roi du Maroc veut se payer l’islam de France