SlateAfrique

mis à jour le

Sénégal - Mystères autour du transfèrement du marabout Béthio

Rebondissement dans l’affaire du marabout  incarcéré pour le meurtre de deux de ses disciples.

Cheikh Béthio Thioune, le guide du mouvement des thiantacounes, a été transféré de la prison de Thiès où il séjournait depuis 6 mois à la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss à Dakar, rapporte Le Soleil.

Sa famille, et ses avocats crient au scandale et à l’acharnement. Ils estiment que la mesure est «illégale».

Tard dans la nuit du 15 au 16 octobre, le marabout mouride (l'une des principales confréries musulmanes du Sénégal) a été extrait en catimini de sa cellule. Ni ses avocats, ni sa famille, n'ont été mis au courant de cette opération.

L’avocat de Béthio Thioune a expliqué que même le prévenu n’était pas au courant de son transfèrement. 

«Les responsables de la prison de Thiès avaient du mal à faire montre de la rigueur nécessaire quant à la gestion de la détention du Cheikh. Entre des visites non déclarées et un laxisme, la situation devenait ingérable, puisqu’on semblait en faire un détenu spécial avec des privilèges interdits par le règlement intérieur de la prison», fait savoir un garde pénitencier, selon des propos rapportées par le qotisien Le Soleil.

Venus nombreux devant la maison d’arrêt, les proches du marabout n’écartent pas la possibilité de créer des poches de résistance, si l’Etat ne met pas un terme à sa politique de «diversion», a noté le journal Enquête.

 «Il faut que la presse sache que l'on cherche à tuer notre guide. Les autorités n'ont fait que conforter mon rêve. Car j'ai vu en songe, avant hier, le Cheikh enseveli dans une étoffe blanche. Je m'en suis ouvert hier à des co-disciples; grande fut ma surprise lorsque j'ai appris qu'ils l'ont transféré à l'insu de tous à Rebeuss (prison centrale de Dakar) (…). Ils cherchent à l'humilier et à le tuer à petit feu, mais qu'ils sachent qu'ils nous trouveront sur leur chemin», a laissé entendre un de ses disciples.

Quant au principal concerné, Cheikh Béthio Thioune, il refuserait de s’alimenter et de prendre ses médicaments à cause des conditions de son transfert, selon Dakaractu.

Cheikh Béthio Thioune est inculpé et placé sous mandat de dépôt depuis le 26 avril dernier pour meurtre, complicité de meurtre, inhumation de cadavres sans autorisation et détention d’armes et association de malfaiteurs.

Lu sur Le Soleil, Enquête, Dakaractu

 

A lire aussi

Sénégal: la fin des privilèges pour les marabouts

Les 10 chefs d’Etat les plus accros aux marabouts

Sénégal: la fin de l'impunité pour les guides religieux