SlateAfrique

mis à jour le

Les musulmans congolais n'iront pas à La Mecque (à cause d'Ebola)

Ce sera pour 2013, le pèlerinage à La Mecque, en Arabie Saoudite, pour les musulmans de la République démocratique du Congo.

Et pour cause, le gouvernement saoudien a décidé d’éviter toute contamination aux virus d’Ebola et de choléra qui sévit dans plusieurs régions de la RDC, rapporte le site congolais Radio Okapi.

L’Arabie Saoudite a pris la responsabilité «de protéger la vie des autres pèlerins en décidant que les musulmans qui vivent en RDC ne participent pas au pèlerinage cette année», a confirmé, le 16 octobre, Cheik Abdallah Mangala, président et représentant légal de la Communauté islamique au Congo (Comico).  

Et d’ajouter:

«C’est une décision responsable du gouvernement saoudien. Imaginez plus de deux millions d’âmes qui arrivent en Arabie Saoudite. L’islam lui-même dit: ne vous exposez pas de vos propres mains à la perdition.»

Pourtant, l’Organisation mondiale de la Santé dit n’avoir recommandé aucune restriction de mouvement ni vers la RDC ni de la RDC vers les autres pays à cause des épidémies, souligne Radio Okapi. 

«En la date du 14 octobre, il y avait 75 cas enregistrés dont trente-six décès. Si on regarde l’évolution du nombre des décès au cours de la durée de l’épidémie, nous avons l’impression qu’il n’augmente plus comme au début de l’épidémie. Elle a tendance à se stabiliser autour de trente-six», a expliqué le docteur Leodegat Bazira à Radio Okapi.

L'épidémie d’Ebola a à nouveau été déclarée en RDC en août 2012. Elle sévit principalement à Isiro, en Province Orientale. Le ministère de la Santé avait préconisé des mesures préventives pour éviter la propagation de la maladie.

Lu sur Radio Okapi

 

A lire aussi

Sida: quel est l’impact réel du nombre de partenaires sexuels?

Lutte-t-on vraiment contre le sida en Afrique?

Certificat de conversion: le visa d'Allah