mis à jour le

Fèves et foot, la recette du Liverfuul attire les supporters égyptiens de Salah

A quelques heures de la finale de la Ligue des champions samedi, le Liverfuul fait chauffer ses fourneaux pour les supporters égyptiens qui soutiendront leur héros, Mohamed Salah, star du club anglais dont le nom a inspiré celui de ce chariot ambulant. 

Le Liverfuul, un clin d'oeil au club de Liverpool où joue l'ailier égyptien, sert des plats de "foul" (fèves en arabe) aux passants à Ain Chams, banlieue populaire du Caire, de 11H00 du soir à 03H00 du matin.

Son propriétaire prédit une victoire de Liverpool samedi contre le club anglais Tottenham, avec deux buts de Salah. Depuis quelques semaines, son commerce est devenu un point de rassemblement des supporters de la capitale égyptienne.

Sur le chariot peint de rouge et de blanc --les couleurs du club anglais-- est inscrit "Vous ne mangerez jamais seuls", une promesse du gérant Mohamed Ahmed, ancien DJ de 31 ans, en référence à l'hymne des fans de Liverpool, "You'll never walk alone" (vous ne marcherez jamais seuls). 

M. Ahmed a eu l'idée de ce commerce avec son ami Mohamed al-Sayed, peu avant le début du mois de jeûne musulman de ramadan, qui doit prendre fin la semaine prochaine.

- La revanche de Salah -

"Il n'y a personne qui n'aime pas Salah. Nous sommes de fervents fans de football donc l'idée a fait tilt un jour", confie-t-il à l'AFP.

"En tant qu'Egyptiens, nous aimons nous réunir, surtout durant le ramadan, pour partager un plat. Le slogan est venu naturellement", poursuit-il.

Ahmed Adel, un ingénieur de 25 ans, est devenu un client régulier depuis qu'il a vu début mai des photos du chariot ambulant sur Facebook. Il dit apprécier "la bonne nourriture et l'ambiance amicale" qui y règne.

Entouré de clients affamés, il déguste son plat devant la télévision, accompagné par le fort bruit de la musique mêlé aux commentaires de football.

Son plat préféré: le Shaqiri-sterma, un mélange d'oeufs et de pastrami, nommé en hommage à Xherdan Shaqiri, la star suisse de Liverpool. Au menu également, le "Mo Salah". 

"La première semaine, nous vendions à perte, mais avec le bouche à oreille et les réseaux sociaux, ça a bien pris", affirme le gérant. 

En attendant de compter ses recettes, il espère de tout coeur la victoire de son club fétiche, un an après sa défaite contre le Real Madrid en finale. A l'image de tous les supporters égyptiens, il espère aussi la revanche de Mohamed Salah qui avait été contraint de sortir sur blessure.

AFP

Ses derniers articles: Sur le web, le "Hirak" algérien face  Kenya: au moins 8 morts dans une attaque contre un bus, dans le nord-est  L'Afrique "compte" pour l'UE, assure von der Leyen en Ethiopie 

recette

AFP

Le caoutchouc ne fait plus recette en Côte d'Ivoire, 1er producteur africain

Le caoutchouc ne fait plus recette en Côte d'Ivoire, 1er producteur africain

AFP

Tunisie: le henné, or rouge de Gabès, ne fait plus recette

Tunisie: le henné, or rouge de Gabès, ne fait plus recette

AFP

La tontine, ou le micro-crédit au féminin, fait recette au Sénégal

La tontine, ou le micro-crédit au féminin, fait recette au Sénégal

supporters

AFP

CAN-2019: quatre avions pour transporter des supporters tunisiens au Caire

CAN-2019: quatre avions pour transporter des supporters tunisiens au Caire

AFP

CAN-2019: au Caire, les supporters des Pharaons sous le choc de l'élimination

CAN-2019: au Caire, les supporters des Pharaons sous le choc de l'élimination

AFP

Mondial-2018: au Sénégal, le nul contre le Japon ne douche pas les espoirs des supporters

Mondial-2018: au Sénégal, le nul contre le Japon ne douche pas les espoirs des supporters