mis à jour le

Les Malgaches votent pour des législatives revanche

Les Malgaches votaient lundi pour élire leurs députés dans un scrutin aux allures de revanche, cinq mois après le duel au couteau qui a vu la victoire à la présidentielle d'Andry Rajoelina devant son éternel rival Marc Ravalomanana.

Le camp du chef de l'Etat espère y conforter son succès et décrocher la majorité parlementaire qui lui permettrait de mener les réformes promises au pays, très pauvre.

"Ces élections vont définir notre avenir pour les cinq prochaines années", a déclaré M. Rajoelina après avoir voté dans le quartier d'Ambatobe, à Antananarivo. "Les candidats qui vont être élus députés ont le devoir non seulement de voter des lois, mais aussi représenter les aspirations du peuple."

Son adversaire Marc Ravalomanana a lui aussi accompli son devoir civique dans la matinée à Faravohitra, un autre quartier de la capitale de la Grande Ile.

"Les gens sont moins enthousiastes pour aller voter à cause des fraudes qu'on a déjà constatées dans les précédentes élections", a-t-il estimé, appelant à la "dénonciation de toutes fraudes".

En décembre dernier, l'ancien chef de l'Etat (2002-2009) et toujours homme d'affaires avait dénoncé des irrégularités au second tour de la présidentielle mais ses requêtes en annulation avaient été rejetées par la justice.

Malgré ses enjeux, le scrutin n'a pas provoqué d'embouteillages devant les bureaux de vote de la capitale.

"Les gens ne se bousculent pas pour le moment, seulement 60 électeurs sur les 590 inscrits sont venus voter", indiquait à l'AFP vers 11h00 du matin le président d'un bureau du quartier d'Avaradoha à Antananarivo, Norohasina Rafaravololona.

- 'Corruption' -

La campagne des législatives a été largement dominée par la confrontation entre les deux personnalités qui écrasent depuis des années la vie politique malgache.

"J'attends le développement de notre pays par la réalisation de toutes les promesses du président", a confié Meny Wilson, un médecin de 45 ans, en votant à Avaradoha.

La présente d'une forte cohorte de candidats indépendants - près de 500 sur les plus de 800 qui briguent les 151 sièges à pourvoir - pourrait toutefois perturber ce scénario, voire priver l'Assemblée nationale de majorité.

Une hypothèse que redoute le Dr Wilson. "Je ne veux plus voir un président qui n'a présenté aucun député aux législatives et qui, par la corruption, obtient la majorité à l'Assemblée nationale", a confié cet électeur.

En 2013, Hery Rajaonarimampianina avait été élu à la présidence sans présenter de candidat aux législatives.

Très vite, son gouvernement n'avait été soutenu que par une majorité très hétéroclite de députés indépendants. Lorsqu'en 2018 les partis de MM. Rajoelina et Ravalomanana se sont ligués pour s'opposer aux nouvelles lois électorales, il est tombé après deux mois de manifestations de rues.

M. Rajaonarimampianina a été sanctionné à la présidentielle en n'obtenant que 8% des voix au premier tour.

Illustration de cette instabilité, le bureau de lutte anticorruption (Bianco) a transmis récemment au parquet une liste de 79 élus accusés d'avoir reçu des pots-de-vin en échange de leur promesse de voter les lois électorales de M. Rajaonarimampianina.

Les résultats des élections législatives ne sont pas attendus avant au moins deux semaines.

AFP

Ses derniers articles: L'Afrique veut en finir avec la maladie du sommeil  Au Mali en guerre, un président dans la tourmente  Afrique: Poutine signale le retour russe par un ambitieux sommet 

législatives

AFP

Maurice: les élections législatives fixées au 7 novembre

Maurice: les élections législatives fixées au 7 novembre

AFP

Législatives imprévisibles dimanche en Tunisie

Législatives imprévisibles dimanche en Tunisie

AFP

Les législatives au Tchad repoussées

Les législatives au Tchad repoussées

malgaches

AFP

L'extrême pauvreté, préoccupation numéro 1 des électeurs malgaches

L'extrême pauvreté, préoccupation numéro 1 des électeurs malgaches

AFP

Madagascar: Rajoelina appelle les Malgaches

Madagascar: Rajoelina appelle les Malgaches

Isidore AKOUETE

Mondiaux de judo : Deux Malgaches éliminés au 2ème tour

Mondiaux de judo : Deux Malgaches éliminés au 2ème tour