SlateAfrique

mis à jour le

Afrique du Sud - Les dépenses extravagantes du président Zuma

Le président Jacob Zuma fait-il du gaspillage? L’opposition sud-africaine critique ses dépenses à Nkandla, sa ville natale située au nord est du pays. Le président sud-africain effectue des travaux de rénovation de sa résidence dans cette ville rurale.

Le 1er octobre, Lindiwe Mazibuko, leader du parti d'opposition Alliance démocratique, a demandé au procureur général d’Afrique du Sud de lancer une enquête sur le sujet, rapporte The Wall Street Journal.

Le gouvernement sud-africain a octroyé 2,4 millions de dollars (soit 1,85 million d'euros) pour installer une clôture, des gardiens et un héliport dans la propriété du président Zuma.

Normalement, un haut responsable sud-africain reçoit 12.000 dollars (soit 9.200 euros) de l’Etat chaque année pour améliorer la sécurité de sa résidence privée.

Selon la porte-parole du président Zuma, le chef de l’Etat a payé de sa poche la plupart des travaux de rénovation.

Le 5 octobre, au cours d'une conférence de presse, le ministre des Travaux publics, Thulas Nxesi, a déclaré que les rénovations qui concernent les conduites d'eau et l’électricité entrent dans le cadre des installations de sécurité. Elles font donc partie du budget du gouvernement, surtout dans un endroit tel que Nkandla, qui est sous-développé et reculé

«Comment un leader peut demander aux citoyens de se serrer la ceinture dans les moments difficiles, alors qu’il fait lui-même des dépenses inconsidérées», a déclaré Mme Mazibuko de l’Alliance démocratique, citée par le quotidien des affaires américain.

Cette affaire arrive après une autre polémique sur un projet de construction d’un centre commercial et résidentiel dans la petite ville de Nkandla.

 Lu sur The Wall Street Journal

A lire aussi

 L'Afrique du Sud malade de sa société inégalitaire

L'avenir de Jacob Zuma incertain, après le massacre de Marikana

En Afrique, il est interdit de dire que le «roi» est nu