SlateAfrique

mis à jour le

Il s'appelait Chadli Bendjedid

On le savait très malade... Il y a peu, l'ancien président algérien Chadli Bendjedid avait été admis à l'hôpital pour des soins. Ce 5 octobre, le site Algérie Focus annonce son décès à l'âge de 83 ans, à l'hôpital militaire d'Aïn Nâadja, en Algérie, des suites d'une pathologie rénale.

Chadli Bendjedid est né le 1er juillet 1929 dans la commune de Bouteldja, dans la région d’El-Taref. Il a fait essentiellement une carrière militaire et a été membre du conseil de la Révolution, de juin à juillet 1965.

Algérie Focus rappelle que Chadli Bendjedid «a été le troisième président de la République algérienne, du 7 février 1979, jusqu’à sa démission le 11 janvier 1992, à l’issue de la victoire contestée du FIS au premier tour de l’élection législative.»

Depuis son retrait du poste de président de la République, il était absent de la vie politique, faisant des apparitions publiques à l’occasion des fêtes nationales ou de funérailles de personnalités historiques. Il est apparu la dernière fois lors des funérailles de Ben Bella.

Le site Algérie Focus indique que «les mémoires que l'ex-président seront disponibles le 1er novembre 2012, coïncidant avec le 58e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale».

Lu sur Algérie Focus

 

A lire aussi

Il était une fois Ben Bella

Guerre d'Algérie: une histoire à plusieurs voix

Le mystère des origines de Bouteflika

Algérie, la «Toussaint rouge»