mis à jour le

Kenya: une rançon a été demandée pour les deux médecins cubains enlevés

Une rançon de 1,5 million de dollars a été demandée pour la libération de deux médecins cubains enlevés le 12 avril dans le nord-est du Kenya et emmenés en Somalie, a-t-on appris jeudi de sources gouvernementale et policière.

Un responsable gouvernemental à Mandera, dans le nord-est du Kenya, a indiqué à l'AFP, sous couvert d'anonymat, que les kidnappeurs avaient demandé une rançon. "Le montant est de 1,5 million de dollars (1,35 million d'euros). C'est ce qu'ils veulent", a-t-il déclaré.

Les deux médecins, un généraliste et un chirurgien, ont été enlevés le 12 avril près de Mandera, à la frontière avec la Somalie, par des individus soupçonnés d'être des militants islamistes somaliens shebab.

L'un des deux policiers qui les escortaient vers leur lieu de travail a été tué par les assaillants, qui ont ensuite réussi à s'enfuir en Somalie avec les deux docteurs, selon la police kényane.

Depuis, les autorités kényanes et somaliennes travaillent de concert pour tenter de retrouver les deux hommes.

Un haut responsable de la police kényane a confirmé à l'AFP qu'une rançon avait été demandée, mais sans commenter plus avant. Le porte-parole de la police kényane, Charles Owino, a assuré ne pas avoir reçu cette information.

Selon plusieurs sources sécuritaires, les médecins seraient actuellement utilisés par leurs kidnappeurs pour apporter des soins en Somalie.

Ils faisaient partie d'un groupe d'une centaine de médecins cubains déployés à travers le Kenya depuis mi-2018 pour renforcer les services de santé dans ce pays.

Depuis 2011, l'armée kényane participe à la mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) qui lutte contre les shebab, affiliés à Al-Qaïda.

AFP

Ses derniers articles: Algérie: ouverture du procès d'un journaliste connu, correspondant de RSF  Côte d'Ivoire: Albert Mabri Toikeusse, un ancien allié de Ouattara, candidat  Kenya: les grossesses d'adolescentes en hausse pendant l'épidémie de Covid 

été

AFP

Libye: avec les coupures de courant incessantes, un autre été en enfer

Libye: avec les coupures de courant incessantes, un autre été en enfer

AFP

Burkina: une statue de Sankara réinstallée après avoir été modifiée

Burkina: une statue de Sankara réinstallée après avoir été modifiée

AFP

Afrique du Sud: l'ancien joueur de tennis Bob Hewitt a été libéré

Afrique du Sud: l'ancien joueur de tennis Bob Hewitt a été libéré

médecins

AFP

En Afrique, des médecins sous pression face au virus

En Afrique, des médecins sous pression face au virus

AFP

L'Egypte se dirige vers une "catastrophe sanitaire", selon le syndicat des médecins

L'Egypte se dirige vers une "catastrophe sanitaire", selon le syndicat des médecins

AFP

Les "hommes en jaune" de Médecins sans frontières de retour en Guinée

Les "hommes en jaune" de Médecins sans frontières de retour en Guinée

rançon

AFP

Niger: Boko Haram multiplie les rapts contre rançon dans le sud-est, proche du Nigeria

Niger: Boko Haram multiplie les rapts contre rançon dans le sud-est, proche du Nigeria

AFP

Prêtre kidnappé en RDC: les ravisseurs exigent une rançon de 500.000 dollars

Prêtre kidnappé en RDC: les ravisseurs exigent une rançon de 500.000 dollars

AFP

Lazarevic pense avoir été capturé pour une rançon et nie être un mercenaire

Lazarevic pense avoir été capturé pour une rançon et nie être un mercenaire