SlateAfrique

mis à jour le

Une nouvelle bombe secoue le football marocain (VIDEO)

C'est un pavé dans la mare qu’a jeté Rachid Taoussi, le nouveau sélectionneur de l'équipe de football du Maroc.

Interviewé le 3 octobre sur la chaîne marocaine Medi1TV, Rachid Taoussi a révélé qu’il avait été informé de sa nomination, deux mois avant l’annonce officielle.

Une véritable onde de choc se propage dans le pays. Surtout lorsqu'on sait que le licenciement du sélectionneur belge Eric Gerets a fait les choux gras de la presse marocaine pendant de nombreuses semaines, rapporte le site Minutebuzz.

Une presse qui l’a notamment critiqué sur son incapacité à qualifier les Lions de l’Atlas pour la Coupe d’Afrique des nations en 2013.

«La Fédération royale marocaine de football (FRMF) s'est-elle moquée des supporters, de la presse spécialisée, et des Marocains plus globalement», s’interroge Minutebuzz.

Même ahurissement du côté du site marocain Panoramaroc:

«Les propos du nouvel entraîneur sont venus confirmer, encore une fois, que la Fédération a vendu des illusions au public, et que le processus de désignation du nouveau sélectionneur était une vaste duperie, du fait que ses résultats étaient connus à l’avance. Question: Si le bureau de la Fédération avait une aussi grande confiance en Taoussi, pourquoi donc ne l’a-t-il pas nommé directement à la tête de l’équipe nationale, nous évitant tout ce tapage?»

Cette affaire a suscité de vives réactions au Maroc. La presse demande des explications à la Fédération royale marocaine de football (FRMF), qui n'avait jamais fait état de cette situation jusqu'ici. 

Ni la FRMF ni  Mohamed Ouzzine, le ministre de la Jeunesse et des Sports, n'ont pour le moment commenté ou fait de déclaration officielle sur cette polémique naissante.  

Lu sur Minutbuzz et Panoramaroc

 

A lire aussi

Tribune: Gerets ou le drame du football marocain

Pourquoi l'entraîneur est toujours blanc (ou presque)

Cameroun - La lourde mission de Denis Lavagne, nouvel entraîneur des Lions

Football: entraîner en Afrique, mode d'emploi