SlateAfrique

mis à jour le

Centrafrique - Les rebelles tchadiens plient bagage

Les autorités centrafricaines organisent le rapatriement des soldats de l'ex-rébellion tchadienne, a indiqué BBC Afrique. Quelques 3.000 soldats du Front Populaire pour le Redressement (FPR) et leurs familles, encore présents sur le territoire centrafricain sont ainsi attendus pour rentrer au Tchad. Leur rapatriement doit commencer dès le 4 octobre selon BBC Afrique, et 500 d’entre eux sont déjà rassemblés au centre-est du pays en attendant leur départ.

Abdel Kader Baba Laddé, leur ancien leader, avait déjà été extradé vers N'djamena, la capitale du Tchad, le 5 septembre. Il s'était rendu aux autorités centrafricaines le 2 septembre, officiellement pour «relancer la négociation en vue de son retour dans son pays» avait indiqué RFI.

Selon BBC Afrique, Baba Laddé a signé un accord de paix avec N'djamena et Bangui le 8 septembre. Mais le départ de l'ex-chef de la rébellion sans être inquiété par la justice centrafricaine a soulevé de nombreuses questions et suscité de vives réactions chez les ONG de défense des droits de l’homme.

Les exactions commises par la rébellion (22 000 personnes déplacées par la faute du FPR selon le Bureau intégré des Nations unies en Centrafrique) ont même fait l’objet de plaintes déposées en Centrafrique, mais ne sont «pas la priorité» selon Mgr Paulin Pomodino, le médiateur de la République Centrafricaine.

«On ne peut lancer une poursuite judiciaire contre cet homme alors que ses éléments ont encore des armes en main et sur le territoire centrafricain» a-t-il affirmé.

Le rapatriement des anciens soldats de Baba Laddé s’effectuera selon un processus déterminé par l’accord de paix du 8 septembre: le programme alimentaire mondial (PAM) se chargera de nourrir les ex-rebelles, qui, eux, devront être désarmés avant de rejoindre les convois.

Lu sur BBC Afrique

A lire aussi

La Centrafrique va-t-elle un jour vivre en paix?

Pourquoi la République centrafricaine a-t-elle un nom aussi barbant?

Centrafrique: le pays que la France veut oublier

Les huit chefs d'Etat les plus fous d'Afrique