SlateAfrique

mis à jour le

Egypte - Le village qui menace de déclarer son indépendance

Le village de Tahsin (3.000 habitants), dans le gouvernorat de Dakahleya, dans le Delta du Nil, au nord de l'Egypte, a menacé de déclarer son indépendance après avoir appelé à la désobéissance civile, a indiqué le site égyptien Al-Ahram.

Les habitants de Tahsin reprochent au pouvoir central égyptien d’avoir laissé se détériorer une situation déjà intolérable pour eux: leur isolement.

«Tout ce que nous demandons, c’est une route pour nous relier au reste du monde, pour nous relier à la vie» a expliqué ainsi Ahmed Abdel-Qader, forgeron de son état.

Comparant le village de Tahsin à un «cimetière», un habitant de 50 ans a tenu à expliquer que sa jeune fille de huit mois était paralysée des suites d’une forte fièvre. Le père n’a pas pu emmener à temps son enfant à l’hôpital faute de route digne de ce nom. Cinq cas de cet ordre sont à déplorer dans le village de Tahsin selon cet homme.

«Nous aimerions être en mesure d'avoir des ambulances, la police, les représentants du gouvernement et que des visiteurs viennent» a poursuivi Abdel-Qader le forgeron. Au lieu de ça, il explique que pendant l’hiver par exemple, ils sont comme «enfermés dans le village pendant des jours, incapables de partir. Personne ne peut y entrer non plus en raison des routes boueuses».

Pour contester, les habitants de Tashin ont décidé de passer à la vitesse supérieure: les promesses du gouverneur de Dakahleya n’y ont rien fait.

Ils réclament la construction d’une route, d’une unité médicale, et en règle générale, une amélioration significative de leurs conditions de vie, une réfection de leur mosquée ainsi que du réseau hydraulique.

Pour se faire entendre, les habitants ont décidé de mener différentes actions. Manifestation, grève de la faim, ils ont même porté plainte contre le gouverneur de Dakahleya Salah Madawy, accusé de ne pas avoir assumé ses responsabilités professionnelles.

Face au peu de réactions que ces actions ont suscité, les habitants de Tahsin ont menacé de déclarer l’indépendance de leur village. Le gouverneur de la province de Dakahleya leur a demandé de rester raisonnables. Les villageois en appellent désormais au secours de Mohamed Morsi, président de la République égyptienne.

Lu sur Al-Ahram

A lire aussi

Les Etats-Unis, les frères d'armes de l'Egypte?

Egypte: un potentiel économique digne d'un pur sang arabe

Egypte: Mohammed Morsi est-il un frère pour l'Arabie saoudite?

Egypte: Les Frères musulmans peuvent-ils sauver l'économie?