mis à jour le

Brazzaville: durcissement des conditions de détention du général Mokoko

Les conditions de détention du général Jean-Marie Michel Mokoko, condamné à 20 ans de prison, ont été durcies par les autorités du Congo-Brazzaville, a annoncé mardi sa défense, qui dénonce une "nouvelle violation" des droits de l'opposant.

"Je n'ai plus eu accès au général Mokoko depuis dix jours", a déclaré à l'AFP Me Yvon Éric Ibouanga, l'un de ses avocats. "Le régisseur de la maison d'arrêt nous a fait savoir qu'il a reçu l'ordre de sa hiérarchie d'interdire toute visite au général Mokoko parce qu'il a été définitivement condamné".

Dans un communiqué publié lundi à Paris, les avocats du général Mokoko ont dénoncé "l'impossibilité de rencontrer leur client en détention depuis une semaine, tandis qu'ils bénéficient de permis de communiquer en bonne et due forme, délivrés par la juge d'application des peines près le tribunal de grande instance de Brazzaville".

"Il s'agit là d'une nouvelle violation flagrante des droits de la défense du général Mokoko injustifiable sur le plan juridique", ajoute le texte.

"M. Mokoko est enfermé 24 heures sur 24. Il a vraiment besoin de passer des examens de santé vu les conditions de son enfermement", a déploré Me Ibouanga. 

Une source proche du procureur de la République contactée par l'AFP n'a pas souhaité faire de commentaires sur l'affaire.

Âgé de 72 ans, le général Mokoko, ex-chef d'état-major, était conseiller du président congolais Denis Sassou Nguesso qu'il a finalement défié à l'élection présidentielle de 2016.

Il avait été  arrêté en juin 2016 après avoir refusé avec d'autres candidats de reconnaître la réélection du président Sassou Nguesso, qui cumule près de 35 ans de pouvoir.

M. Mokoko avait été condamné en mai 2018 à 20 ans de "détention criminelle" pour "atteinte à la sécurité intérieure de l'Etat", à l'issue d'un procès qu'il a qualifié de "règlement de comptes politiques".

AFP

Ses derniers articles: Côte d'Ivoire: Guillaume Soro se déclare candidat  Côte d'Ivoire: Guillaume Soro se déclare candidat  Dans la rue, les Algériens disent non 

détention

AFP

Côte d'Ivoire: 5 ans ferme pour le président de région pour détention illégale de munitions

Côte d'Ivoire: 5 ans ferme pour le président de région pour détention illégale de munitions

AFP

Algérie: des administrateurs pour gérer les sociétés d'hommes d'affaires en détention

Algérie: des administrateurs pour gérer les sociétés d'hommes d'affaires en détention

AFP

Algérie: l'ancien chef du parti au pouvoir placé en détention préventive

Algérie: l'ancien chef du parti au pouvoir placé en détention préventive