SlateAfrique

mis à jour le

Sénégal - Chérie t'en vas pas, j'ai mis une bombe dans l'avion!

Panique sur le vol Dakar-Casablanca de la Royal Air Maroc. Dans la nuit du 18 au 19 septembre, une alerte à la bombe a obligé le personnel navigant à évacuer l’avion, encore sur le tarmac de l’aéroport dakarois, révèle le site d'informations marocain Yabiladi

Quelques minutes avant le décollage, un membre du personnel non navigant aurait reçu un appel téléphonique:

«J’ai des informations précieuses, mais je ne peux pas décliner mon identité. Il y a des explosifs dans le vol de la RAM», indique la voix.

Yabiladi indique qu’un véritable branle-bas de combat aurait alors été mis en place par les autorités aéroportuaires sénégalaises. Après évacuation précipitée de l’appareil, ces dernières se mettent à la recherche de la bombe… sans parvenir à mettre la main dessus.

Et pour cause, indique le site. L’alerte n’était en fait qu’une imposture. Son auteur présumé, capturé grâce au repérage de la cabine téléphonique d’où l’appel a été passé, fera dès le lendemain parler de lui dans la presse locale pour son extravagance.

Car, bien loin d’une attaque terroriste, l’alerte provenait en réalité… d’un homme rongé par la jalousie! Le site d’informations indique en effet que, souhaitant à tout prix empêcher sa femme de se rendre au Maroc, un mari jaloux n’aurait pas trouvé d’autres moyens que de lancer une fausse alerte.

Yabiladi, non sans ironie, conclut:

«Si l’amour donne des ailes, est-ce une raison pour qu’il coupe celles des autres?»

Lu sur Yabiladi

A lire aussi

Maroc-Cacher de l'héroïne dans le Coran, c'est Haram?

Comment chiper le casse-croute d'un lion affamé?

Le guide de l'amour risqué à Alger