SlateAfrique

mis à jour le

Somalie - Deux kamikazes ensanglantent Mogadiscio (VIDEO)

Mogadiscio vient de subir l’acte le plus meurtrier en Somalie depuis février 2012. Deux attentats suicides ont fait au moins 14 morts et 20 blessés graves le 20 septembre dans le centre de la capitale somalienne

La BBC indique que deux individus se sont fait exploser dans un restaurant de la capitale, vers 18 heures, heure locale. Son propriétaire, Ahmed Jama Mohamed, avait été rencontré par RFI il y a quelques mois.

Le site affirme que, le restaurateur, issu de la diaspora somalienne et ayant passé plusieurs années en Grande-Bretagne, avait indiqué en juillet dernier vouloir participer à la reconstruction de Mogadiscio.

Malgré le danger que cela pouvait représenter, il n’avait pas renforcé les contrôles et les fouilles à l’entrée de ses établissements, explique encore RFI.

On compterait plusieurs journalistes et policiers parmi les victimes à Mogadiscio.

Selon la BBC, un photographe sur place aurait rapporté avoir vu les têtes décapitées des deux kamikazes, et décrit les flaques de sang sur le sol.

L’attentat n’a pas été revendiqué, mais la BBC rappelle que les insurgés islamistes shebab s’étaient attribués la responsabilité de plusieurs attentats suicides lors de leur éviction de Mogadiscio en août 2011.

RFI affirme même que les miliciens shebab auraient attribué l’attentat-suicide à des «sympathisants», hostiles à l’intervention militaire étrangère en Somalie.

Lu sur BBC, RFI

A lire aussi

Pourquoi les Somaliens du Royaume-Uni sont sous pression

Mogadiscio: l'espoir d'une renaissance

Les 10 pays les plus dangereux d'Afrique