SlateAfrique

mis à jour le

Côte d'Ivoire - Attaques armées contre des forces de sécurité à Abidjan

Nouvelles attaques en Côte d’Ivoire. Un commissariat de police ainsi qu’un poste de gendarmerie ont été pris pour cible le 20 septembre vers 21 heures, par des hommes lourdement armés.

Abidjan.net indique que ces attaques ont eu lieu dans la commune de Port-Bouët à Abidjan, la capitale économique du pays. Une première agression a eu lieu contre le commissariat du 33e arrondissement de la commune, situé à proximité de l’aéroport Félix Houphouët Boigny.

Toujours selon Abidjan.net, les hommes s’en seraient ensuite pris à la gendarmerie du sous-quartier de Vidri-Cité. Après avoir neutralisé les agents, ils se seraient emparés de leurs armes et munitions, et auraient procédé à des tirs de sommation avant de disparaitre.

Sur leur chemin, les assaillants auraient également braqué une station-service située en face du camp militaire français du 43è bataillon d’infanterie de marine, affirme le site. Pour mener leurs attaques, les hommes se déplaçaient apparemment en taxi-compteurs.

La nouvelle de ces prises d’assaut se serait répandue comme une trainée de poudre, permettant aux autres commissariats et gendarmeries de la ville de se barricader pour palier à toute éventuelle nouvelle attaque. Selon l’AFP reprise par Abidjan.net, un troisième commissariat aurait été pris pour cible.

Pour RFI, les témoignages recueillis jusqu’ici ne permettent pas d’écarter le flou qui entoure cette nouvelle série d’attaque. Le site rappelle néanmoins que celles-ci interviennent après un mois d’accalmie, le jour même où une cérémonie d’hommage aux militaires victimes des précédentes attaques a eu lieu, en présence du président Alassane Ouattara.

Lu sur Abidjan.net, RFI

A lire aussi

Ce putsh qui a plongé la Côte-d'Ivoire dans le chaos

Comment sauver le Côte-d'Ivoire

Le dialogue est-il vraiment possible en Côte-d'Ivoire?