SlateAfrique

mis à jour le

Le Magal de Touba, une tapisserie sénégalaise en haut de l'affiche à New York

Le «Magal de Touba», une tapisserie monumentale sénégalaise, va très prochainement décorer la prestigieuse salle de conférence du siège des Nations Unies à New York, rapporte le quotidien dakarois Le Soleil. Elle remplacera la vieille toile qui décorait la même salle depuis 1964 et qui avait été donnée au siège par le premier président du Sénégal Léopold Sédar Senghor.  

Le «Magal de Touba» est une œuvre majeure de 24 mètres carrés tissés à la main en 24 couleurs. Référence directe au grand pèlerinage annuel de Touba, la tapisserie représente des images qui témoignent de la singularité de cette ville sainte qui regroupe toutes les identités. 

Son créateur: L’artiste Pape Ibra Tall, ancien directeur des Manufactures des arts décoratifs de Thiès (MSAD), ville située à 70 Km de Dakar. Il l'a réalisée avec la collaboration de deux artistes sénégalais issus des Manufactures de Thiès.

Dans sa volonté de développer l’industrie culturelle au Sénégal, le poète-président Senghor avait lancé en 1966 une manufacture de tapisserie, jusque-là inconnue au Sénégal. Celle-ci fonctionnait sous contrôle de l’Etat avant d’être asphyxiée peu à peu par des coupes budgétaires.

Avec cette nouvelle création, les tapisseries du Sénégal retrouvent de leur superbe. La réalisation de la fresque murale a duré 33 mois mais son coût n'a pas été précisé. Elle a été commandée en 2008 par l’ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade. Il s’agit, jusque-là, de la plus grande œuvre réalisée par les Manufactures de Thiès. 

Le 23 août dernier, le ministre de la Culture et du Tourisme sénégalais, l’artiste Youssou Ndour a procédé à l’inauguration en grande pompes du «Magal de Touba».

Selon le ministre, la cérémonie de la levée de la grande tapisserie «montre la voie qui va permettre de sceller, de manière forte, l’ambition de valoriser les Manufactures des arts décoratifs de Thiès». Il sera procédé à la remise officielle de l’œuvre au président Macky Sall. Youssou Ndour a indiqué que «cette action est un symbole fort, une naissance qui émancipe l’œuvre d’art et lui ouvre les portes du monde».

Lu sur le Soleil

A lire aussi

Abdoulaye Wade, une obsession nommée Senghor

Youssou Ndour: "Pourquoi je soutiens Macky Sall"

Youssou Ndour peut devenir président du Sénégal?