SlateAfrique

mis à jour le

Mali - Aqmi menace les otages français d'exécution

Aqmi durcit le ton. L’organisation islamiste menace à présent de tuer les 4 otages français capturés dans le nord du Niger en septembre 2010.

RFI indique qu’al-Quaida au Maghreb Islamiste (Aqmi) s’est exprimé à travers un communiqué déposé sur un site Internet mauritanien. Il serait en cours d’authentification.

Dans son message, Aqmi s’adresse directement aux familles des otages:

«C'est la France qui continue de mettre en danger la vie de vos fils», peut-on lire. 

Selon le site algérien LeMatin.dz, Paris serait accusé par les ravisseurs d’«avoir l’outrecuidance d’appeler à envahir le pays des musulmans maliens».  

L’élaboration d’une intervention militaire de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest dans le nord du Mali est en cours, et pourrait-être soutenue logistiquement par la France.

D’après le Matin.dz, ce soutien serait la cause de la radicalisation des menaces des islamistes:

«Cette initiative folle n'aura pas seulement pour conséquence la mort des otages, mais noiera la France toute entière dans les marécages de l'Azawad (Nord du Mali), ce qui aura pour conséquence pour elle et pour son peuple davantage de malheurs et de drames

Le Matin.dz affirme que le communiqué fait d’emblée état d’une fermeture de la France aux négociations, alors qu’elle devrait au contraire faire le premier pas vers Aqmi si elle souhaite récupérer ses otages.

RFI rappelle que François Hollande avait promis aux familles des quatre otages de tout faire pour obtenir la libération de leurs proches, ainsi que celle des deux Français enlevés au Mali, dont ce dernier communiqué ne fait pas mention.

Lu sur RFI, LeMatin.dz

A lire aussi

Mauritanie: Aqmi, une menace directe pour la France

Aqmi, multinationale de l'enlèvement

Aqmi: pourquoi l'Algérie reste incontournable